Femme

A quelle fréquence faut-il laver son chien, selon les vétérinaires ?

En termes d’hygiène, tous les excès sont néfastes. Si l’on a vu que les hommes ne devaient pas se doucher tous les jours, qu’en est-il de nos amis à quatre pattes ?

Que nous disent les spécialistes à ce sujet ?

Les signes qui indiquent que votre chien est sale

Certes, au quotidien, votre chien ne dégage pas forcément une odeur digne des fragrances des plus grandes parfumeries, même lorsqu’il est propre. Cependant, quelques signes doivent vous alerter quant à son degré de propreté. 

Si l’odeur dégagée par votre bête à poils est particulièrement fétide, que son poil est fortement emmêlé et qu’il se gratte souvent les coussinets : il est temps pour votre chien de se jeter dans le grand bain.

Voici LA bonne fréquence à laquelle laver son chien

Sans grande surprise, la fréquence de lavage des êtres canins est bien plus espacée que celle des êtres humains. S’il nous est conseillé de nous doucher entre une à deux fois par semaine, qu’en est-il réellement de nos chiens ? 

Une fois par mois : c’est le grand maximum recommandé par les vétérinaires pour maintenir votre toutou en bonne santé et en toute propreté.

Cette fréquence maximale à ne pas dépasser est générale et s’applique à toutes nos boules de poils, quelle que soit leur race et leur mode de vie. Toutefois, les modalités de lavage peuvent évidemment varier selon le mode de vie du chien, le lieu d’habitation, le type de pelage ou encore, la race, plus globalement. 

Des pratiques de toilette spécifiques selon le chien

Ainsi, plus votre chien est actif, plus il faudra le laver. 

Plus son poil est long, plus il faudra en entretenir la propreté : les chiens à poil long devront être toilettés une fois par mois (comme mentionné précédemment), tandis que les chiens à poil ras pourront se contenter d’une toilette tous les 2 à 3 mois. 

S’il vit en ville, la pollution y étant plus intense, il faudra également procéder à sa toilette plus souvent (sans jamais excéder la fréquence mentionné dans le point précédent).

S’il s’est baigné dans un point d’eau, dans un lac ou dans la mer, il faut absolument le nettoyer dès son retour à la maison. De même dans le cas où il reviendrait d’une balade champêtre dans un champ, un parc, une forêt

Pour préserver sa couche de sébum, on n’est pas obligé d’utiliser un shampooing ou un savon : un lavage à l’eau claire est amplement suffisant.

Ainsi, pour tous ces cas exceptionnels, il convient d’adopter des pratiques spécifiques afin de ne pas mettre en péril le confort et l’état de santé de votre meilleur ami. 

Quels sont les dangers encourus si on le lave trop souvent ?

L’excès de toilette est mauvais pour la santé et pour le bien-être de votre ami canin. 

Les premières conséquences d’un potentiel excès de lavage affectent la peau de cette boule de poils. Tout comme pour nous, le laver trop souvent risque ainsi d’enlever toutes les huiles naturellement présentes sur sa peau, de la dessécher, de favoriser les irritations et les lésions cutanées ; lésions par lesquelles les bactéries et les microbes auront plus de chances de rentrer dans son organisme, in fine. Bonjour, maladies dermatologiques et maladies tout court !

D’autres conséquences possibles concernent le pelage de l’animal : puisque les huiles naturelles sont éradiquées par la toilette trop fréquente dudit chien, les poils ne sont plus aussi hydratés qu’à l’accoutumée et le pelage est moins brillant qu’espéré…

A lire également : 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page