Auto-Moto

Trois erreurs à ne pas faire avant de partir en vacances

Alors que l’été approche et que les vacances se profilent à l’horizon, Auto-Moto passe en revue trois erreurs à ne pas faire avant de prendre la route.

Ça y est, après des mois difficiles ponctués par des confinements, un couvre-feu sans fin et un temps plutôt maussade, l’été fait envie son grand retour. Et qui dit beaux jours dit vacances, qui commencent elles aussi à se rapprocher, pour notre plus grand plaisir. Si certains hésitent encore, d’autres ont déjà tout planifié : les dates, le lieu et même les activités. Mais avant de profiter de la plage ou de vous adonner à votre passion pour le trek, il vous faut d’abord prendre la route pour rejoindre votre lieu de villégiature pour les prochains jours ou semaines, voire mois pour les plus chanceux. Mais pensez-vous à bien préparer votre voyage avant de partir ? Auto-Moto vous détaille trois erreurs communes à ne pas faire avant le grand départ, afin de vous éviter quelques tracas sur le trajet des vacances !

Oublier de vérifier le bon état de sa voiture

Cela semble évident sur le papier, pourtant nous sommes nombreux à négliger les vérifications pourtant essentielles avant de partir. Rassurez-vous, pas besoin de foncer au garage le plus proche pour faire un check-up complet, même si cela reste évidemment idéal pour garantir une sécurité optimale. Mais sans devoir perdre trop de temps, il vous suffit de vérifier le bon fonctionnement des feux (position, croisement, feux de route, clignotants et feux de recul), avec l’aide d’une autre personne. Pensez également à vous assurer du gonflage des pneus, et n’hésitez pas à corriger si nécéssaire. Une vérification des niveaux des différents liquides est également indispensable, de même que du bon fonctionnement des essuie-glace. Profitez-en aussi pour vous assurer que le siège auto de votre enfant est bien fixé, de même que le porte-vélo si vous en possédez un.

Partir après le travail et trop manger

Bien souvent, la tentation est grande de prendre le large après sa semaine de travail, et ainsi de profiter des routes désertes pour arriver plus vite. Sauf que partir en vacances après une longue journée n’est pas franchement une bonne idée, bien au contraire. Car même si vous ne vous en rendez pas forcément compte, la fatigue s’est accumulée, et prendre la route peut alors être dangereux, même si vous pensez être tout à fait en forme. En effet, selon une étude menée aux Etats-Unis, conduire après 18 heures d’éveil est équivalent à un taux d’alcoolémie de 0,5 g/l. Pire encore, 21 heures d’éveil correspond à un taux de 0,8 g/l. Afin d’éviter la somnolence au volant, essayez de partir après une bonne nuit de sommeil, et évitez également les repas trop lourds et trop caloriques. Plus difficiles à digérer, ceux-ci engendrent également une fatigue importante. Aux premiers signes, tels qu’une baisse d’attention ou des paupières lourdes, pensez à faire une pause afin de faire quelques pas ou buvez un café.

Ne pas planifier son itinéraire

Les vacances, c’est aussi et surtout la liberté de faire ce qui nous plait et d’aller où l’on veut, sans contraintes, ou presque. Car même si le beau temps et la perspective de passer deux semaines sur la Côte d’Azur vous donne des ailes, pensez tout de même à anticiper un tant soit peu et à planifier votre itinéraire. Bien sûr, rien ne vous empêche de prendre certaines libertés, et de faire des détours sur la route, afin de visiter un petit village ou un musée. Mais l’idéal reste toutefois de préparer un minimum votre route avant de partir, afin de mieux anticiper les éventuels bouchons et autres difficultés. Cela vous évitera également de passer votre temps à chercher votre route, ce qui peut alors engendrer un certain stress inutile. Un conseil d’autant plus utile lorsque vous voyagez avec vos enfants, qui risquent alors de ressentir votre énervement et qui pourront également s’impatienter si le voyage s’éternise trop à leur goût.

A lire également sur Auto-Moto.com :

Trois astuces pour protéger votre voiture pendant vos vacances à la mer

Couvre-feu et vacances : les embouteillages sont-ils une excuse valable ?

Cinq erreurs à ne pas faire lorsque l’on voyage avec des enfants


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page