Femme

voici la vraie différence pour ne plus jamais les confondre

Quand on parle de « Jeans » s’agit-il d’un « Jean » ? Le terme « Denim » désigne-t-il la même chose qu’un Jean ? Autant de questions parfois restées sans réponse, et dont on a pourtant le dernier mot.

Et pour cause, si à ce jour la confusion persiste encore entre ces trois termes, la rédaction Marie France tient à mettre en lumière ce sujet, pour déceler le vrai du faux. Ainsi, afin de vous faire gagner du temps, commençons par mettre fin au suspens. Non, le « Jean » ne désigne ni le« Jeans », ni le « Denim », puisque ces trois notions ont toute leur propre description. Et ce, même si avec le temps, les termes se sont éloignés de leur première définition.

Quelle est la différence entre le Jean, le Jeans et le Denim ?

1. Qu’est-ce que le « Jean » ?

Généralement, lorsque l’on rentre dans une boutique on demande d’essayer un « Jean ». Et pourtant, la loi de la mode voudrait que l’on demande un « Jeans » ou « a pair of Jeans » en anglais. Car en réalité, le Jean ne fait pas référence au pantalon, mais est un tissu à l’origine réalisé à partir de fils de coton, de laine, ou de lin et parfois de chanvre. Ce dernier est apparu au Nord de l’Italie au Moyen-Âge au XIIIe siècle, et est alors appelé « futaine de Gênes », la ville principale dans laquelle il est produit.

A l’époque, ce textile solide et résistant, devient la matière première des sous-vêtements, des doublures et des vêtements de travail des paysans. Car en effet, le tissage grossier et insubmersible du jean n’absorbe presque pas l’eau, et permet une meilleure isolation pour les travailleurs.

Ce n’est qu’au début du XVIIIe siècle, que cette étoffe de coton à l’armure sergée se popularise en Angleterre, où elle est exportée en grandes quantités depuis le XVIe siècle. Un succès tel, que la production du Jean se diversifie jusque dans le Lancashire, proche de la ville de Manchester. Les fils sont alors teints dans le même coloris, et le jean -le tissu- se trouve principalement dans les tons marrons et écrus, puis son nom se transforme en « Jeane » ou « Jean », en référence à la ville de Gênes.

Mais pour que le jean tel qu’on le connaît soit tissé à partir de fils indigo et écru, il faut attendre le milieu du XIXe siècle.

2. Qu’est-ce que le « Denim » ?

Souvent confondu avec la serge de Nîmes, qui est produite à partir de laine et d’un mélange de laine et de soie, le denim est quant à lui une matière 100 % coton. Une confusion entre ces deux termes qui se traduit principalement par le fait que la serge de Nîmes était produite dans sa ville d’origine, mais également dans divers endroits en France et en Europe au XVIIIe siècle. Mais cette filiation diffère pourtant du denim traditionnel.

Et pour cause, l’histoire raconte, que c’est cette méthode de tissage particulière exportée en Angleterre qui a permis aux futainiers britanniques de l’époque, de s’inspirer de la technique de tissage de la Serge de Nîmes pour laisser place au denim.

De plus, si à ce jour l’amalgame aussi entre le « Jean », le « Denim » de nombreux points diffèrent entre ces deux étoffes, puisque contrairement au Jean, le Denim n’est pas teinté au cœur de la fibre. Ce qui provoque un délavage progressif et naturel des vêtements en Denim. Le Denim est aussi connu pour être moins rigide, et plus agréable au porté que le Jean -tissu-.  C’est d’ailleurs pour cela, qu’il sert davantage à confectionner les Jeans -pantalons-.

D’où vient le nom « Denim » ?

Encore à ce jour, le débat est ouvert quant à l’origine du terme « denim ». Car si son nom est apparu plus tard que le Jean, il est probable qu’il soit étroitement lié à la filature de Nîmes, qui produit du Sergé depuis le XVIe siècle. La notion « Denim » serait alors la contraction de « De Nîmes », même si la ville ne produisait que du sergé en laine.

3. Qu’est-ce que le « Jeans » ?

A ses prémices, le Jeans fait office d’un surpantalon, tissé à partir de l’étoffe « Jean » que les cow-boys arboraient au Far Ouest. Le temps a fait œuvre, et le Jeans est finalement devenu un pantalon en toile Denim, plus agréable à porter, que l’on retrouve à présent aux quatre coins du globe, tant son port s’est généralisé.

D’où vient le nom « Jeans » ?

Peu utilisé en France, et malencontreusement remplacé par « Jean », le « Jeans » est pourtant le seul à désigner le célèbre pantalon. D’où l’expression « a pair of Jeans » dans la langue de Shakespeare. De plus, le Jeans est conçu à partir de toile Denim, ce qui lui vaut aussi d’être appelé « Jeans denim ».

Quoi qu’il en soit, nul doute qu’après cette session mode, on s’y retrouvera d’autant plus facilement.

A lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page