People

Chucky : Que devient Alex Vincent, l’enfant prodige des films d’horreur ?


Impossible d’oublier son visage, encore moins celui de la poupée maléfique qui l’a martyrisé durant toute son enfance. En 1988, le public friand d’horreur découvrait le talent précoce d’Alex Vincent qui incarnait le jeune Andy Barclay dans Jeu d’enfant, le premier volet de la saga Chucky. S’il n’avait que 6 ans à l’époque, le comédien en a aujourd’hui 40… et n’a jamais vraiment tourné la page avec son ennemi juré, Charles Lee Ray, meurtrier sanglant qui sévit sous les traits de caoutchouc d’un jouet Brave Gars.

Alex Vincent avait songé, au lycée, à mettre un terme à sa carrière d’acteur. C’était sans compter sur le filon nostalgique qu’allait créer la franchise. Petit, il avait tenu l’affiche des deux premiers films Chucky. Il donnait d’ailleurs la réplique, en 1988, à Chris Sarandon et Catherine Hicks – plus connue pour son rôle d’Annie Camden dans la série Sept à la maison. Et c’est ainsi qu’il a poursuivi l’aventure. Alex Vincent a retrouvé l’univers horrifique de son enfance en 2013 dans La Malédiction de Chucky puis en 2017 dans Le Retour de Chucky. Il était toutefois absent du tout dernier volet, Child’s Play : La Poupée du mal, avec Aubrey Plaza en 2019.

Sur les réseaux sociaux, Alex Vincent est particulièrement prolifique. Il n’hésite pas à faire référence à son rôle d’enfance… puisque c’est le seul qu’il a incarné tout au long de ses 29 ans de carrière. En septembre dernier, il a carrément enfilé sa salopette d’époque, ou presque, pour un shooting similaire aux scènes de petits déjeuners du premier film Chucky. Côté vie privée, en revanche, peu d’informations circulent à son propos. On sait simplement qu’il n’a pas d’enfant, puisqu’il a répondu à cette indiscrète question, à un fan, sur son compte Instagram.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page