Sports

Roland-Garros: Tsitsipas écarte Isner

Stefanos Tsitsipas a battu vendredi soir John Isner en quatre manches. Le Grec se retrouve en 8e de finale à Roland-Garros pour la 3e année consécutive.

Stefanos Tsitsipas s’est imposé à l’usure face à John Isner. Dans le froid et, parfois, la pluie de la session de soirée du Court Philippe-Chatrier, la tête de série numéro 5 de Roland-Garros a fini par avoir le dernier mot, vendredi, contre l’Américain. Pourtant, le Grec a abordé cette rencontre comme un « diesel » car c’est bien John Isner qui a eu d’entrée les deux premières balles de break du match. Mais, dans une première manche équilibrée et qui allait se régler au jeu décisif, le 34eme joueur mondial a profité d’un jeu de service manqué de Stefanos Tsitsipas pour breaker sur un jeu blanc pour remporter la manche sans concéder de point.

Le numéro 5 mondial, après avoir manqué trois opportunités de break dans le quatrième jeu de la deuxième manche, a été dos au mur quand l’Américain a eu une chance de prendre son service pour ensuite engager pour le set. Cette balle de break, Stefanos Tsitsipas a su la sauver pour ensuite aller chercher lui-même le break et revenir à une manche partout sur un dernier jeu blanc. Dans un duel entre frappeurs, avoir une manche entière sans balle de break n’a rien eu de surprenant et c’est ce qui est arrivé dans le troisième set.

Toutefois, face à un John Isner qui a commencé à donner des signes de fatigue, le Grec a saisi sa chance pour prendre l’ascendant, qui s’est avéré définitif. Stefanos Tsitsipas a décidé de presser le pas à l’entame du quatrième set avec le break d’entrée. John Isner a tout donné pour résister mais cela ne s’est finalement traduit que par un maigre jeu de service remporté.

Enchaînant à nouveau trois jeux consécutifs, la tête de série numéro 5 des Internationaux de France valide son billet pour les huitièmes de finale (5-7, 6-3, 7-6, 6-1 en 2h41’) et retrouvera l’Espagnol Pablo Carreño Busta.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page