Santé

Premiers cas de champignon noir liés à la Covid en dehors de l’Inde


La Société d’infectiologie chilienne a annoncé dimanche un cas de mucormycose, ou champignon noir, lié à la Covid sur son territoire. Cette maladie infectieuse due aux champignons microscopiques de la famille des Mucorales fait des ravages en Inde, où la situation sanitaire est très tendue. Un cas similaire a été identifié en Uruguay, chez un patient souffrant d’une forme modérée de la Covid-19.

La mucormycose est une complication rare de la Covid-19 qui apparaît le plus souvent chez des personnes avec un système immunitaire affaibli par une maladie, un traitement immunosuppresseur ou une transplantation d’organe. D’autres champignons peuvent ainsi profiter de l’état de santé d’un malade pour proliférer comme les levures du genre Candida et les champignons filamenteux du genre Aspergillus, présents sur les aliments en décomposition et responsables d’une maladie respiratoire, l’aspergillose. Ces surinfections sont plus fréquentes depuis le début de la pandémie de la Covid-19, mais c’est la première fois que le pays identifie en cas de mucormycose.

Comme en Inde, l’incidence de cette infection est en augmentation au Chili. Il n’y a qu’une poignée de cas du variant delta (variant indien) en Amérique du Sud, notamment au Brésil. Au Chili, le variant gamma (variant brésilien) circule le plus, suivi du variant alpha (anglais). 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page