Politiques

“Je suis surpris que cela fasse débat”, réagit le ministre Sébastien Lecornu

Très critiqué par l’opposition et par une partie des Français le tour de France d’Emmanuel Macron “fait partie de la vie politicienne” et “n’appelle pas plus de commentaires”, estime vendredi 4 juin, sur franceinfo, Sébastien Lecornu, le ministre des Outre-Mer.

Il se dit “surpris” que les déplacements en région du chef de l’État “fasse débat”.

“Les Français doivent halluciner de voir la classe politique commenter le fait que le président de la République française se rend en France.”

Sébastien Lecornu

à franceinfo

“C’est assez amusant parce qu’il serait resté à Paris, les mêmes diraient qu’il est déconnecté. Puis quand il va en province, on dit qu’il fait campagne”, ironise le ministre des Outre-mer.

Selon Sébatien Lecornu : “Tout le monde pense à l’élection présidentielle, mais on a bien tort. La réalité, c’est qu’il y a encore un temps utile pour faire des choses avant que la campagne ne démarre pour de bon. Nous ne sommes pas dans l’opposition. Que l’opposition débatte de la manière dont ils vont sélectionner leur candidat, etc., c’est bien leur affaire. Nous, jusqu’à la dernière minute, on est en responsabilité. Je ne suis pas entré au gouvernement il y a quatre ans pour commencer à être dans une période dans laquelle on ne ferait plus rien.”

Alors qu’il estime que la France est “dans une pente descendante sur l’épidémie”, le ministre estime qu’il est “normal de reprendre le chemin de la transformation du pays et donc pour cela, de le faire aussi au plus près des Français.”

La réforme des retraites paraît nécessaire à Sébastien Lecornu : “Est-ce qu’après le Covid, alors qu’on n’a pas fait la réforme, le régime serait plus juste, plus équilibré financièrement, est-ce qu’on aurait davantage répondu à l’égalité entre les hommes et les femmes sur les pensions de retraite, etc ? De toute évidence, non. Donc faire la réforme a du sens. Si on raisonne juridiquement, la réforme est au Sénat suite à un 49-3 qui a été déposé par le gouvernement à l’Assemblée nationale.”




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page