Sports

Benzema et le coup de fil que n’a pas reçu Giroud

Karim Benzema a fait son retour en équipe de France après cinq années de mise au ban. Et Olivier Giroud d’avoir été mis ainsi devant le fait accompli.

La rumeur voulait que Didier Deschamps ait pris soin de prévenir Olivier Giroud – et d’autres – du retour de Karim Benzema en équipe de France. Il n’en a rien été a priori. « Il ne m’a pas appelé donc on ne pourra jamais savoir ce qui j’aurais dit », sourit l’attaquant de Chelsea ce vendredi alors que la question lui est posée par RMC. « Je n’ai pas eu le coach au téléphone, qu’est-ce que j’aurais pu dire à part approuver son choix ? C’est le boss, c’est lui qui fait l’équipe, il a assez d’expérience et l’a montré dans le passé. Donc je n’ai rien à ajouter par rapport à ça. »

Le tout frais lauréat de la Ligue des champions, qui ce jour a officiellement prolongé son contrat avec les Blues, l’assure: « Le retour de Benzema ? Je l’ai bien vécu, c’est une bonne nouvelle pour l’équipe de France. On a une arme supplémentaire offensivement, ça augmente nos chances d’être performant. J’estime que c’est bien pour le collectif, après on va être attendus en tant que vice-champions d’Europe et champions du monde. On a un certain statut à défendre, à assumer. Toutes les armes sont les bienvenues, donc évidemment que Karim est le bienvenu. »

« Je n’ai aucune rancune »

Oubliée, donc, la petite pique que le Merengue a pu lui envoyer par réseaux sociaux interposés, avec cette fameuse comparaison entre la F1 et le karting qui a tant fait couler d’encre. « Je n’ai aucune rancune par rapport à ça, je l’avais déjà dit donc aucun souci », s’amuse Olivier Giroud. Un fair play sur la question par ailleurs exprimé auprès du Figaro: « Si on gagne l’Euro, on fêtera ça sur un circuit dans un karting », dixit l’ancien Montpelliérain. Une belle preuve d’autodérision.

Lire aussi :Giroud, la grosse annonceTuchel prolonge son bail à Chelsealls sont tous fous de Kanté !

 

 

 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page