Auto-Moto

prix, infos et photos officielles


Le sorcier croate a encore sévi. Sa Rimac Nevera, 100% électrique, promet des performances de feu, capables de rivaliser avec Bugatti.

Nouvelle Rimac Nevera 2021 – Trois ans après sa révélation en tant qu’étude, le concept C_Two du constructeur croate se concrétise en « petite » série (150 ex.). A cette occasion, l’hypercar 100% électrique se voit baptisée Rimac Nevera, du nom d’une tempête méditerranéenne sévissant sur les côtes de la Croatie. Un joli clin d’oeil pour celle qui décroche le titre de voiture la plus puissante du monde.

Caractéristiques de rêve

Si la vitesse de pointe n’est généralement pas la tasse de thé des voitures électriques, la Rimac Nevera pulvérise toutefois tous les autres records de performances. Avec pas moins de quatre électromoteurs, elle cumule l’équivalent de 1914 ch et 2360 Nm de couple délivrés aux quatre roues, afin d’expédier la bête de 0 à 100 km/h en moins de 2 secondes (1,97 s). Les 300 km/h sont atteints en seulement 9,7 s quand la vitesse maximale s’établit à 412 km/h. C’est bien là la seule couronne qui lui échappe, dans la mesure où la SSC Tuatara a largement dépassé le cap des 500 km/h.

Charge rapide

Accusant 2,150 t sur la balance, la Rimac Nevera doit son embonpoint à sa batterie lithium-manganèse-nickel, composée de près de 7000 cellules développant 120 kWh qui se répartissent en forme de T au sein de son soubassement, afin d’équilibrer les masses. Elle annonce une autonomie maximale de 550 km, à condition d’avoir le pied léger. Mais sa tension de 730 V permet des temps de rechargement éclairs avec un chargeur DC Combo de 500 kW. En l’espace de 22 minutes, il est possible de recouvrer 80% d’autonomie.

Habitacle soigné

Pour compenser le poids de son imposante batterie, la Rimac Nevera recourt intensément au carbone, à l’image de son châssis monocoque, son toit, ou encore son berceau moteur, pour ne peser que 200 kg. Un ensemble d’éléments qui se voit renforcé par des pièces en aluminium. Pour assurer sa tenue de route, elle fait appel à une suspension à double triangulation sur chaque roue, assortie d’un amortissement piloté, quand les pneumatiques s’en remettent à des Michelin Pilot Sport 4 S. Malgré les performances dantesques qu’elle distille, la Rimac Nevera sait recevoir, dans 4,75 m de long. L’habitacle est intégralement revêtu de cuir et de carbone, tandis que trois écrans numériques s’invitent à bord, dont un face au passager.

Prix Rimac Nevera

A ce jour, les 150 exemplaires de la Rimac Nevera auraient déjà tous trouvé preneur. Assemblés en Croatie, chacun d’entre eux réclamera au minimum 2 millions d’euros à son futur propriétaire.

L’actualité des supercars :

Ferrari 812 Competizione et Competizione A : toutes les infos et photos

McLaren Artura : la guerre au CO2

Essai Porsche 911 Turbo Cabriolet : à sa place


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page