Politiques

le bilan du premier grand débat dans les Hauts-de-France


Publié


Mis à jour

Durée de la vidéo : 11 min.

Régionales 2021 : le bilan du premier grand débat dans les Hauts-de-France
franceinfo

Article rédigé par

Mercredi 2 juin se tenait, dans les Hauts-de-France, le premier grand débat avant les élections départementales et régionales de 2021. L’analyse du journaliste du service politique de France Télévisions, Julien Nény.

Les sept têtes de liste étaient face à face dans les Hauts-de-France, mercredi 2 juin, pour le premier grand débat avant les élections régionales des 20 et 27 juin. L’exercice a duré deux heures et l’attention s’est concentrée sur Xavier Bertrand (DVD). “On s’attendait à un front anti-Xavier Bertrand, on n’a pas été déçu. Les principaux adversaires du président sortant de la région s’y sont pris à boulets rouges”, a notamment analysé Julien Nény, journaliste au service politique de France Télévisions. En face de Xavier Bertrand, il y avait Sébastien Chenu (RN), Laurent Pietraszewski (LREM) ou encore Karima Delli (EELV), candidate de la gauche unie.

“Xavier Bertrand avait une stratégie : ne pas rentrer dans la mêlée, prendre de la hauteur. Il doit incarner une posture présidentielle en vue de 2022”, a poursuivi le journaliste. “Le débat m’a fait penser à une posture très similaire qu’avait adoptée Anne Hidalgo pour les municipales à Paris. Cette volonté de ne pas vouloir descendre dans l’arène, a décrypté Emmanuel Rivière, directeur international pour les études politiques de Kantar Public. Il y a décalage entre les priorités locales des électeurs et ce qui correspond aux compétences de la région.” En outre, l’invité du 23 heures de franceinfo est revenu sur l’opposition entre Xavier Bertrand et le RN. “Entre ces élections et la présidentielle l’année prochaine, la carte politique française va se redessiner. La réalité des Hauts-de-France, c’est celle d’une opposition qui n’est incarnée que par le Rassemblement national.”




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page