Politiques

“La culture ne sera pas du tout menacée”, promet Thierry Mariani, tête de liste RN


Alors que plusieurs dizaines de personnalités du monde de la culture ont récemment signé une tribune en s’inquiétant de la possible victoire de Thierry Mariani aux élections régionales en Paca, le candidat RN se défend, jeudi 3 juin dur franceinfo : “La culture ne sera pas du tout menacée”.

Le tête de liste Rassemblement national fustige la démarche des signataires : “C’est grotesque, mais je comprends que pour certains, c’est un acte de résistance confortable, où on signe une pétition et on a l’impression d’être quasiment au niveau de Jean Moulin”.

Thierry Mariani rappelle qu’il a été “président de la commission culture du conseil général de Vaucluse pendant 9 ans” et qu’il a présidé le festival des Chorégies d’Orange (Vaucluse) “pendant 20 ans”. Le candidat RN cite également son mandat de maire de Valréas, où a créé un festival de théâtre de rue : “S’il y a des théâtres qui sont un peu subversifs, vous reconnaîtrez que c’est ça”.

“Si l’on devait supprimer tous les spectacles qui ne sont pas de notre avis, je pense qu’il n’en resterait pas beaucoup en région Paca”, réagit-il au sujet de la proposition d’Andréa Kotarac, autre tête de liste RN, qui se dit en faveur d’un “maccarthysme culturel et associatif”. Cela consisterait à ne subventionner que les artistes qui ne sont pas contre la France, l’extrême droite ou encore le Rassemblement national.

Thierry Mariani annonce également que s’il est élu, il ne baissera pas le budget alloué à la culture, mais qu’au contraire il “sanctuariserait le budget de la culture. Mon passé parle pour ce que je veux faire dans l’avenir”.

>>>Régionales en Paca : le candidat RN Thierry Mariani en tête de 10 points sur le LR Renaud Muselier au premier tour, selon un sondage.

Concernant les subventions aux associations LGBT en région Paca, le candidat RN affirme qu’il est “pour qu’il n’y ait aucune discrimination” mais il ajoute qu’il est “aussi contre le fait qu’il y ait une promotion de communauté, quelle qu’elle soit. Il n’y a pas de raison que je coupe des subventions pour des associations si elles luttent contre la discrimination. En revanche, si ce sont des subventions pour lutter pour une promotion de certaines communautés, là oui, nous couperons les subventions.”




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page