Auto-Moto

Essai Jeep Compass 4xe : bond en avant


Déjà passé au vert il y a quelques mois, le Jeep Compass 4xe évolue avec un profond restylage lui donnant un tout nouveau souffle. Mais sur la route, ça donne quoi ?

Ce n’est pas une surprise, les constructeurs doivent désormais verdir leur gamme, afin de composer avec des normes toujours plus strictes, notamment en termes d’émissions de CO2. Et Jeep ne fait évidemment pas exception, alors que la marque souhaite désormais devenir plus vertueuse que jamais, en se tournant vers l’hybridation. Avec le Renegade, le Compass profite donc lui aussi d’une nouvelle électrification, lui permettant désormais d’échapper au malus. Mieux encore, il peut même prétendre à un bonus écologique, qui l’eut cru ? Un vrai atout pour le SUV, qui représente actuellement 40 % des ventes de la marque américaine en Europe. D’où l’importance capitale de le rendre plus vertueux, afin de mieux respecter la très redoutée norme CAFE. Désormais hybride rechargeable depuis l’année dernière déjà, le baroudeur s’est également offert un profond restylage il y a quelques mois.

Bien sûr, pas question de changer une équipe qui gagne sur cette nouvelle version, mais bien d’améliorer un véhicule déjà réussi sur le plan esthétique. Car en réalité, il vaudra mieux placer l’ancienne et la nouvelle version côte à côte pour remarquer les évolutions, tant celles-ci sont discrètes, se concentrant alors majoritairement sur les feux et le bouclier. La calandre a elle aussi été très légèrement retouchée, de même que les feux arrière à LED, désormais légèrement teintés. Un peu décevant ? C’est parce que vous n’avez pas encore vu l’intérieur, qui profite de son côté d’évolutions bien plus radicales ! C’est bien simple, toute la présentation a été revue, rendant ce poste de conduite bien plus qualitatif et haut de gamme. Outre la nouvelle planche de bord intégrant un inédit écran tactile de 8,4 à 10,1 pouces, le SUV fait également un vrai bond en avant sur le plan technologique. Et pour cause, le système Uconnect bénéficie d’une belle mise à jour ainsi que de graphismes revus, tandis que la connectivité Apple CarPlay et Android Auto se fait désormais sans fil. L’espace à bord reste quant à lui très généreux, avec par ailleurs des rangements plus nombreux, tandis que le coffre est toujours affiché à 420 litres.

Confort et efficience

Si deux versions 4xe sont disponibles au sein de la gamme du Jeep Compass, nous avons de notre côté pris le volant de la déclinaison la plus haut de gamme, baptisée S et développant pas moins de 240 chevaux. Une cavalerie alors issue de l’alliance du quatre cylindres 1,3 litres essence et d’un moteur électrique, le tout étant alors associé à une boite automatique à six rapports et à une transmission intégrale. Fort d’un couple atteignant les 270 Nm, le SUV se montre plutôt dynamique, sa motorisation électrique offrant vrai coup de boost à l’accélération. Mais attention, ce Compass n’est pas vraiment conçu pour des virées sportives. En revanche, le typage très souple des suspensions le rend très confortable et parfaitement adapté aux longs voyages. Un amortissement souple qui engendrera alors une certaine prise de roulis dans les virages, qu’il conviendra alors de prendre à vitesse modérée. Mais dans l’ensemble, le SUV américain offre de très bonnes prestations, alors que le passage d’une énergie à l’autre se fait toujours en douceur, et de manière quasiment imperceptible.

Polyvalent et pensé pour un usage quotidien, ce Jeep Compass 4xe peut également parcourir environ 49 kilomètres en tout-électrique, tout en assurant une consommation contenue, avec environ 3,3 litres relevés lors de notre essai. Extrêmement bien gérée, la répartition des deux énergies se fait avec intelligence, et le SUV circule la quasi-totalité du temps en électrique, le moteur thermique n’entrant alors en action qu’en cas de forte accélération. Celle-ci est alors plutôt franche mais reste tout de même linéaire, et le mode Sport sera alors à privilégier si vous souhaitez vraiment profiter de très bonnes reprises. De son côté, la direction est très souple mais reste assez consistante pour offrir une bonne remontée d’informations et savoir où l’on place les roues. Globalement, les prestations sont plutôt bonnes, même s’il faut penser à se brancher dès que cela est possible, afin de ne pas faire flamber la consommation lorsque la batterie est à plat.

Essai Jeep Compass 4xe  : notre verdict

Opérant une vraie montée en gamme par rapport à la précédente version, ce Jeep Compass 4xe constitue désormais une alternative sérieuse aux stars du segment.

On aime :

  • Sa présentation intérieure
  • Son confort
  • Sa gestion de l’énergie

On aime moins :

  • Son coffre un peu trop petit
  • Sa consommation lorsque la batterie est vide

Fiche technique Jeep Compass 4xe :

  • Moteur : quatre cylindres, essence, turbo, 1 332 cm3
  • Transmission : boite automatique à six rapports, intégrale (propulsion en mode électrique)
  • Puissance (ch) : 240
  • Couple (Nm) : 270
  • Poids (kg) : 1 935
  • Conso moyenne (l/100 km) : 2,2 l/100 km
  • 0 à 100 km/h (s) : 7,5
  • CO2 (g)/malus : 48 g/km
  • Prix (à partir de) : 48 700 €

A lire également sur Auto-Moto.com :

Une Jeep Wrangler électrique à venir ?

Essai Jeep Renegade 4xe hybride rechargeable : le citadin se met au vert

Stage de pilotage 4×4 à la Jeep Academy


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page