Auto-Moto

Motos électriques 2021 : modèles, prix, autonomie


Quelles sont les motos électriques vendues en France ? A quel prix et pour quelle autonomie ? Auto-Moto vous compile leurs infos et photos.

[Mis à jour le 01/06/2021 à 18h20] A l’instar du secteur de l’automobile, les motos sont concernées par une arrivée grandissante de modèles électriques. Néanmoins, ces derniers sont encore bien minoritaires par rapport à leurs homologues thermiques. Actuellement, les modèles 100% électriques représentent une part de marché proche de 2,5%.

=> Toutes les voitures électriques du marché

Motos électriques 2021 : les marques présentes

Les constructeurs engagés dans la démarche de « zéro émission » pour les deux-roues sont relativement peu nombreux. Pour autant, la gamme de chacun d’eux commence à prendre de l’ampleur. Actuellement, la marque de moto la plus représentée en matière de densité de gamme de modèles électriques est Zero Motorcycles. Depuis sa création en 2006 sous le nom d’Electricross, la firme américaine adopte une approche pouvant faire penser à celle de Tesla dans l’automobile, en veillant à mettre les performances au premier plan. A l’inverse, un modèle comme Elmoto Loop adopte un profil très urbain en étant notamment destiné aux livreurs. Il a été développé par Govecs, surtout connu pour ses vélos électriques, à l’instar de Volta, représentant l’Espagne au même titre que Pursang. La Scandinavie est aussi dans la course à la mobilité électrique, à l’image de Cake, jeune firme suédoise. Les constructeurs Super Soco, Evoke et Horwin sont également positionnés sur le marché des deux-roues électriques avec plusieurs modèles, tandis que KTM et Electric Motion s’aventurent sur un profil tout-terrain. La société française Sur-Ron a sorti son premier modèle, la Light Bee, en 2018. A un niveau tarifaire plus élevé, on remarque la Harley-Davidson LiveWire, première moto électrique de la marque, ainsi que les Lito Sora et Tacita T-Race Diabolika. De son côté, Energica développe plusieurs modèles très puissants, à haute performance, fournissant notamment toutes les machines du championnat de MotoE. Sans oublier la marque française Voxan, qui s’appuie sur son modèle Wattman dans une version homologuée pour la route et une autre destinée aux records de vitesse.

=> Zoom sur les scooters électriques

Motos électriques 2021 : comparaison avec les scooters

Le volume du marché de l’électrique pour les motos est logiquement inférieur à celui des scooters. Ces derniers sont destinés à un usage principalement urbain, mettant en valeur le recours à l’énergie électrique. Ainsi, le podium des deux-roues les plus diffusés en France est souvent monopolisé par des scooters. Au sein du segment des motos électriques, le modèle régulièrement placé en pointe est la Super Soco TC. Dans le haut de la hiérarchie, on note aussi la présence de plusieurs représentants de Zero Motorcycles, ainsi que de la Harley-Davidson LiveWire.

Dans le diaporama en haut de page, Auto-Moto vous propose de découvrir en images les motos électriques vendues en France, avec les infos suivantes : prix de base, puissance, vitesse maximale, poids et autonomie.

Motos électriques 2021 : quel bonus ?

Initié en 2017, le bonus écologique destiné à l’achat de deux-roues, trois-roues et quadricycles a été reconduit pour l’exercice 2021, sur le même format que l’année précédente. Selon les modalités gouvernementales, il est accordé pour l’achat d’un modèle électrique neuf, immatriculé en France, à condition de ne pas utiliser de batterie au plomb, d’être acheté ou loué a minima pour une durée de deux ans et de ne pas être vendu dans l’année suivant sa première immatriculation, ni avant d’avoir parcouru au moins 2 000 km. Par ailleurs, Par ailleurs, la demande de l’aide doit être formulée au plus tard dans les 6 mois suivant la date de facturation, ou la date de versement du premier loyer dans le cas d’une location. Le montant du bonus écologique varie de deux manières, en fonction de la puissance de l’engin. Sous le seuil de 2 kW (2,7 ch), l’aide est fixée à 20 % du coût d’acquisition TTC du véhicule dans la limite de 100 euros. Si la puissance est supérieure ou égale à 2 kW, le coup de pouce financier est indexé sur la capacité énergétique de la batterie, à hauteur de 250 euros/kWh, pour atteindre un plafond de 900 euros, dans la limite de 27% du prix d’achat TTC, augmenté du coût de la batterie si elle est louée. A noter que ce niveau de puissance de 2 kW peut être pris en compte à 3 kW (4 ch), selon la norme européenne applicable, règlement UE 168/2013 pour 2 kW et directive 2002/24/CE pour 3 kW. Le bonus peut être déduit directement par le concessionnaire ou remboursé si le client en fait la demande après l’achat. A l’image de l’automobile, le bonus écologique est cumulable avec une prime à la conversion, pour la mise à la casse d’un vieux véhicule essence ou diesel. Les motos et scooters électriques sont concernés de manière égale par une aide dont le montant est fixé à 100 euros pour un foyer imposable et 1100 euros pour un foyer non imposable. Quant au retrofit, qui concerne la conversion d’un modèle thermique en électrique, il donne lieu à un montant de 1000 euros. Au bonus écologique et à la prime à la conversion, il est possible d’ajouter des aides supplémentaires proposées dans certaines municipalités ou régions.

Nos essais de motos électriques :

Essai moto électrique 125 Horwin CR6

Essai moto électrique Zero Motorcycles SR/S : la deuxième charge

Essai Moto électrique Energica Eva EsseEsse9


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page