Sports

Un sursis pour Kita

Malgré la grande colère de supporters, Waldemar Kita est bien décidé à diriger le FC Nantes. Même s’il doit rapidement renflouer les caisses avec la vente de joueurs.

Maintenu en Ligue 1 au bout du suspense contre Toulouse (1-2, 0-1), dimanche dernier, le FC Nantes reste dans une situation compliquée. Waldemar Kita, le propriétaire et président des Jaune et Vert, fait face à une violente fronde de la part des supporters, qui a atteint un niveau inquiétant ces derniers mois. Surtout, il faut combler le déficit de la saison estimé à 40 millions d’euros…

Imran Louza (22 ans) est le premier à renflouer les caisses du FCN. Le milieu gaucher formé à la Jonelière s’est envolé pour Londres, lundi, et s’est engagé avec Watford pour 6 saisons, ce qui rapportera pas moins de 10 millions d’euros à Nantes. L’ex-international espoir tentera de s’imposer aux Hornets, qui sont remontés en Premier League avec notamment Tom Cleverley au milieu de terrain.

A noter que l’agent de Louza se nomme Mogi Bayat, qui est surtout un proche du président Kita et qui travaille également avec les propriétaires de Watford, la famille Pozzo.

Mais ce n’est donc pas fini. Antoine Kombouaré, qui a décidé de rester sur le banc nantais, pourrait perdre ses meilleurs joueurs, puisqu’Alban Lafont, Ludovic Blas et Randal Kolo Muani devraient rapidement plier bagage. De quoi permettre aux Kita de remettre le club à flot financièrement. En attendant une improbable vente du club en cas d’offre intéressante.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page