Technologie

Selon Intel, les Mac ne sont pas assez puissants pour jouer… même s’ils sont équipés d’une puce Intel


Depuis l’introduction des premiers Mac équipés d’une puce Apple M1 fin 2020, Intel semble avoir activé le mode panique. Conscient des conséquences d’une transition vers une architecture ARM sur son activité, le fondeur fait tout pour décrédibiliser les processeurs d’Apple, au risque de donner l’impression d’être un peu effrayé. On se souvient notamment d’une campagne publicitaire moquant les performances de la puce M1, alors que les critiques s’accordent sur le fait que le SoC d’Apple n’a pas grand-chose à envier à ceux d’Intel.

Durant le Computex 21, Intel a cette fois-ci décidé de s’adresser aux joueurs. Selon lui, plus de la moitié des jeux les plus populaires dans le monde ne sont pas disponibles sur macOS, ce qui rend le Mac peu adapté à beaucoup d’utilisateurs. 

Une comparaison avec un MacBook Pro… Intel 

Pour appuyer son argument, Intel a aussi souhaité réaliser des benchmarks. C’est ici que la comparaison vire au ridicule, le fondeur ayant décidé d’opposer un PC avec un équipement de dernière génération (Core i5 11400H + Nvidia Geforce RTX 3060) à… un MacBook Pro 16 pouces sorti l’année dernière, avec une architecture Intel (Core i9-9980HK + AMD Radeon Pro 5600M). Sans surprise, le PC est plus puissant à chaque fois. Aucune comparaison n’a été effectuée avec un Mac M1, ce qui est dommage vu qu’il s’agit tout de même du produit qu’Intel critique. Rappelons au passage que la puce Apple M1 correspond à l’entrée de gamme et qu’Apple devrait annoncer des puces plus puissantes dans les prochaines semaines. 

A découvrir aussi en vidéo :

Depuis l’introduction des Mac équipés d’une puce M1, les ventes d’Apple s’envolent. Au dernier trimestre, Apple aurait vendu 6,69 millions d’ordinateurs contre 3,16 millions l’an passé (+111,5%) selon l’institut IDC. C’est sans doute cette réalité qui effraie le plus Intel, inquiet de voir le monde Windows basculer à son tour vers des puces ARM. 

Source : Apple Insider


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page