Auto-Moto

dans quelle catégorie Crit’Air se classe votre véhicule ?

Depuis 2017, cette vignette permet de mettre en place la circulation différenciée ou les restrictions pour les véhicules jugés « anciens ». Mais dans quelle catégorie se situe votre véhicule ?

La nouvelle vignette (officiellement : certificat qualité de l’air Crit’Air) a été mise en place en 2017. Elle sert notamment à exclure de la circulation des véhicules lors des pics de pollution ou encore à mettre en place les restrictions de circulation dans les ZFE (Zone à faibles émissions).

Six pastilles sont proposées, en fonction de l’âge et de la motorisation de votre véhicule. Le nouveau dispositif entend offrir des facilités aux véhicules les plus récents et les jugés les plus propres en fonctions de leurs émissions de CO2 et de leur énergie. Ainsi, la vignette verte et blanche est réservée aux voitures électriques, tandis que la catégorie suivante (Crit’Air 1) est uniquement destinée aux véhicules essence immatriculés depuis 2011.

Les voitures diesel, mêmes récentes, ne peuvent obtenir mieux qu’une certification « Crit’Air 2 ». Ceci correspond à la volonté du gouvernement de pénaliser l’achat et la possession d’un véhicule « mazout » – au même titre que la convergence prévue entre le prix de l’essence et du gazole. Les vignettes correspondant aux catégories les plus polluantes (Crit’Air 4 et Crit’Air 5) sont même exclusivement réservées à ces motorisations. Quant aux véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997, ils n’auront droit à aucune vignette, quelle que soit leur motorisation.

Pour savoir dans quelle catégorie s’insère votre voiture, reportez-vous au tableau ci-dessous. Il est nécessaire de connaître la date de première immatriculation, qui figure sur la carte grise (certificat d’immatriculation) du véhicule.

En résumé :

  • Les véhicules électriques bénéficient du macaron le plus favorable
  • Les voitures essence sont nettement favorisées par rapport aux diesels
  • Les voitures âgées de plus de 24 ans ne peuvent porter de vignette

=> Notre dossier : tout ce qu’il faut savoir sur la vignette Cri’Air

=> Vignette pollution : comment l’acheter ? Les détails

=> Norme Euro 6 : le guide pour les nuls

Crit’Air – Pastille verte et blanche

Voitures concernées :

  • véhicules zéro émission 100 % électrique ou hydrogène

Exemples : Nissan Leaf, Peugeot Ion, Tesla Model S…

Crit’Air 1 – Pastille mauve

Voitures concernées :

  • véhicules essence ou hybride répondant aux normes Euro 5 et Euro 6 (à partir du 1e janvier 2011)

Exemples : Peugeot 208 essence 2013, Volkswagen Golf essence 2015…

Crit’Air 2 – Pastille jaune

Voitures concernées :

  • véhicules essence ou hybride répondant aux normes Euro 4 (du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2010)
  • véhicules diesel répondant aux normes Euro 5 et Euro 6(à partir du 1er janvier 2011)

Exemples : Citroën C4 essence 2008, Renault Clio 4 diesel 2013…

Crit’Air 3 – Pastille orange

Voitures concernées :

  • véhicules essence ou hybride répondant aux normes Euro 2 et Euro 3 (du 1er janvier 1997 au 31 décembre 2005).
  • véhicules diesel répondant aux normes Euro 4 (du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2010)

Exemples : Peugeot 207 1.6-litre diesel 2008, Renault Twingo 1 1.2-litre 1998…

En dessous de cette limite, vous n’êtes plus accepté(e) dans le ZFE de Paris à partir du 1er juin 2021. 

Crit’Air 4 – Pastille marron 

Voitures concernées :

  • véhicules diesel répondant aux normes Euro 3 (du 1er janvier 2001 au 31 décembre 2005)

Exemples : Peugeot 307 diesel 2002, Opel Astra diesel 2004…

Crit’Air 5 – Pastille grise 

Voitures concernées :

  • Véhicules diesel répondant aux normes Euro 2 (du 1er janvier 1997 au 31 décembre 2000)

Exemples : Peugeot 806 diesel 1997, Citroën Saxo diesel 1999…

Sans vignette

Voitures concernées :

  • tous les véhicules essence et diesel immatriculés avant le 31 décembre 1996, catalysés ou non

Exemples : Renault 19 essence 1991, Audi 80 1993, Jensen Interceptor 1974…

A lire sur auto-moto.com :

=> OPINION – La future vignette est-elle bidon ?

=> Pollution : c’est bien pire dans l’habitacle…

=> Réduire la vitesse sur le périphérique parisien a-t-il fait baisser la pollution ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page