Femme

Ces nouvelles habitudes des Français pendant le confinement sont (presque) inavouables

Assouplies le 19 mai dernier, les restrictions sanitaires impliquent un retour progressif « à la vie normale » d’ici les prochains mois, voire les prochaines semaines. Mais en marge de l’aspect sanitaire, si le confinement a laissé place à de nouvelles habitudes, il a surtout entraîné avec lui, un rythme de vie et de travail différent, qui s’avère largement plus efficace qu’autrefois, la plupart du temps.

Mais si pour certain cet isolement aura été le signe d’une rigueur extrême, d’autres en ont profité pour lever un peu le pied. Que soit sur le plan familial ou professionnel, les sondés n’ont pas manqué de revenir sur les faits, qui ne leur ont pas franchement manqué, ou qu’ils vont vite regretter.

Post-confinement : quelles sont les habitudes prisent par les Français qui vont leur manquer ?

Si côté mode, le laisser-aller, ou plutôt l’allure effortless était de mise, cette tendance stylistique a connu un essor fulgurant. Et pour cause, si une poignée d’entre nous pourra conserver son sex appeal en pyjama zébré, une autre devra y renoncer pour retourner travailler.

Un changement de style radical auquel nous étions habitués depuis près d’un an à présent, et qui rend soucieux pas moins de 30 % des Français. Fort heureusement, la mode du printemps-été place le jogging, la robe nuisette et les ensembles fluides, en tête de liste des tendances. De quoi amener sans doute, une once de réconfort, à celles et ceux qui s’apprêtent à reprendre le chemin du bureau.

De quoi notamment laisser perplexe pas moins d’un français sur trois, qui reconnaît apprécier d’avoir pu échapper à la corvée, que peut être la bise entre collègues.

Mais si ces habitudes vous semblent évidentes, vous serez très certainement surpris, ou rassurés, de découvrir toutes celles qui ont été prises par la majorité.

En tête de liste ? 40 % des trentenaires avouent regretter de « ne plus pouvoir passer leur samedi soir devant une série sans culpabiliser ». Avec la réouverture des terrasses, et les matches Tinder qui s’affichent au compteur, nul doute qu’il va falloir trouver plus original que la soirée canapé. D’ailleurs, 30 % des Français attestent qu’avoir pu échapper aux réunions de famille qui s’éternisent, n’aura pas été une si mauvaise chose que cela.

Et côté culpabilité -ou non-, 10 % d’entre eux n’ont d’ailleurs pas hésité à se pavaner dans la rue avec une bouteille d’eau à la main, histoire de ne pas avoir à porter le masque.

Quant au fameux métro, boulot, dodo, dont nous nous sommes désabonnés depuis près d’un an maintenant, il aurait été remplacé par des sonneries de réveil 10 minutes seulement avant de commencer la journée de travail, pour 23 % des Français, qui regrettent déjà cette période confinée.

Quoi qu’on en dise, le télétravail a aussi de bon côtés, qui mettent d’accord 44 % de ces derniers, fiers d’attester qu’il leur a permis d’esquiver les heures de pointesstressantes et fatigantes des transports en commun, et des bousculades inlassables dans les allées de métro. Tout comme 48 %, qui ne cachent par leur enthousiasme vis-à-vis du fait de ne plus avoir à se coltiner les embouteillages, matin, midi et soir.

Preuves que certaines habitudes pourraient finalement être conservées.

À lire également :

Enquête réalisée par FREENOW du 26 avril au 10 mai auprès d’un échantillon de 1002 personnes, représentatives de la population française  .




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page