Crypto

CAC 40 : Une correction à prévoir à 6 500 points ?

A 13 heures aujourd’hui, le CAC 40 a basculé au dessus des 6 500 points. Pour certains observateurs, ce seuil pourrait marquer le début d’une phase de correction de l’indice boursier parisien. A moins que la dynamique haussière entrevue depuis février ne se prolonge. Eléments de réponse !

Mai 2021 : un quatrième mois consécutif de hausse

Le graphique suivant reprend l’évolution de l’indice français depuis 6 mois. Depuis février, la tendance observée est très largement haussière.

Mais comme on l’entend souvent dans le domaine de l’investissement et du trading, les arbres ne montent pas au ciel. Et pour certains observateurs, le ciel pourrait être ce seuil des 6 500 points.

A l’heure ou nous écrivons ces lignes, l’indice boursier est côté à 6 501 points. Un seuil avec lequel il flirte depuis le début de l’après midi. Des chiffres jamais atteints depuis 20 ans. C’est sur cet axe que les prévisions baissières se dirigent : le seuil des 6 500 points pourrait être un seuil de résistance psychologique fort.

Des variables macro-économiques encourageantes

La récente publication de certains indicateurs a contribué à cette hausse du CAC 40. En France, le PMI manufacturier du mois de mai a dépassé les attentes. Attendu à 59,2, les chiffres officiels ont annoncé un niveau plus haut à 59,4 points. Même constat en Allemagne ou les prévisions à 64 points pour ce même indice ont laissé place à des chiffres réels à 64,4.

Aux Etats-Unis, le PMI atteint des sommets jamais vus depuis 2007. Laissant un terreau des plus fertiles pour les marchés et les indices boursiers. Car si le CAC 40 atteint actuellement des niveaux records, c’est aussi le cas pour d’autres indices boursiers de tout premier plan. A commencer par le S&P 500 qui pourrait à nouveau dépasser son ATH dans les jours à venir, après un plus haut niveau historique enregistré en début de mois.

La reprise économique, toujours favorable aux matières premières profite ainsi aux différents indices boursiers du monde entier. Au sein du CAC, des entreprises comme ArcelorMittal tirent leur épingle du jeu. Avec une hausse de 2,9 % du cours de l’action de l’entreprise.

Les secteurs bancaires et automobiles en fête

Les secteurs bancaires et automobiles en fête 

Si le secteur des énergies porte les indices du monde entier, il ne s’agit pas du seul secteur d’activité en forte hausse. Le secteur bancaire est lui aussi à la fête, suite à la hausse du rendement des emprunts souverains à 10 ans. Une hausse à la fois visible en Europe et aux Etats-Unis.

Au sein du CAC 40, BNP Paribas affiche une hausse de 1,75 % tandis que l’action Crédit Agricole progresse de 2,1 %. Même son de cloche du côté de la Société Générale avec une hausse de 1,70 % depuis le début de la séance.

Mais la reprise d’activité profite aussi à d’autres secteurs comme celui de l’automobile. L’action Stellantis progresse de 0,60 % sur la journée tandis que Renault voit son cours grimper de 0,8 %. Des résultats en grande partie portés par la publication des chiffres encourageants du Comité des constructeurs français d’automobiles. Sur un an, les immatriculations de voitures neuves auraient progressé de plus de 45 %. Encore un signe, si il en fallait, d’une reprise économique évidente.

Si les nouvelles semblent être positives pour un grand nombre de secteurs, il n’est pas certain que le mois de juin soit un mois à nouveau dans le vert pour l’indice boursier français de référence. Les marchés pourraient alors corriger, après 4 mois de hausse prononcée.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page