Sports

Benzema balance sur Ben Arfa, Nasri et Menez

Seul membre de la génération 87 à avoir finalement répondu aux attentes placées en lui, Karim Benzema sait ce qui a manqué à ses compagnons de promotion.

Après Samir Nasri, sans club depuis un an, c’est un autre membre de la génération 87 qui pourrait rester sur le carreau. Débarqué à Bordeaux lors du dernier mercato estival, Hatem Ben Arfa a le plus souvent été à la peine et n’a guère donné l’envie aux Girondins de lever l’option sur sa deuxième année de contrat. Quant à Jérémy Menez, s’il peut se targuer d’avoir un club, l’ancien Parisien doit désormais se contenter d’un second rôle au sein de la Reggina, pensionnaire de Serie B.

Lire aussi : Benzema, Deschamps n’a pas pardonné

 

Karim Benzema, le dernier membre de cette fameuse génération 87, fait donc figure d’exception. Non seulement, il reste au sommet avec le Real Madrid, qui fait d’ailleurs tout pour le prolonger une fois encore, mais ses performances lui ont valu même d’être rappelé par Didier Deschamps en équipe de France après cinq ans de mise à l’écart. Et à en croire l’intéressé, si leurs carrières ont été finalement si différentes, c’est uniquement une question de mental.

« Au début, que ce soit Ben Arfa, Ménez, Nasri…. Ils étaient tellement talentueux. Moi, je suis arrivé un peu plus tard, moins exposé au monde du foot. Je pense que moi, le talent, je l’ai eu petit mais j’ai travaillé, pour arriver à un moment où aujourd’hui j’ai fait ce que j’ai fait, a-t-il ainsi expliqué au micro de beIN Sports. Eux, ils ont eu des moments difficiles dans leur carrière. Ce qui leur a manqué, c’est un tout petit peu de mental. Si on prend leur carrière, ils ont gagné des championnats, ils ont joué des grands matchs aussi, mais au final, c’est dur de rester pendant 10-12-14 ans au très haut niveau. C’était de très très très bons joueurs. »

Lire aussi :Benzema pose déjà problème à DeschampsAvec Benzema, les Bleus explosent toutDeschamps annonce du lourd


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page