Femme

Quelle est cette racine originaire d’Asie aux innombrables vertus minceur ?

“Madère”, “Songe”, “Arouille violette”, “Dachine”, “Chou chine”, ou encore “Macabo”… Le taro revêt de multiples noms, encore méconnus pour de nombreux individus. 

S’il demeure un mystère pour bon nombre d’occidentaux, ce légume-racine ne constitue plus aucun secret pour nos confrères asiatiques, qui l’ont totalement intégré à leur gastronomie pour sa saveur, mais également pour ses innombrables vertus minceur

Qu’est-ce que le taro ?

Son goût sucré lui assure une place de choix dans les desserts des pays asiatiques concernés, mais il transcende souvent sa nature de mets sucré pour agrémenter même les plats salés

Peau brune, chair blanche, petits points violets : le taro a une apparence reconnaissable entre mille. 

Par ailleurs, que ce soit sur le plan esthétique ou gustatif, il ressemble énormément aux autres légumes-racines. Sa nature de tubercule lui donne des airs de pomme de terre… 

Pourquoi le taro fait-il maigrir ?

  • Le taro favorise le sentiment de satiété

Riche en fibres, le taro permet de rassasier les estomacs les plus gourmands et ce, pendant longtemps. Dans 100 g de taro, on trouve effectivement 5,1 g de fibres. Une fois qu’on les a ingérées, elles ont la capacité d’absorber beaucoup d’eau et gonflent dans l’estomac, ce qui envoie des messages de satiété à notre cerveau. 

Sa teneur en protéines contribue également à rassasier durablement l’organisme. Comme vous le savez, les protéines mettent plus de temps à être assimilées par notre système digestif, elles restent plus longtemps dans l’organisme et prolongent le sentiment de satiété. 

Puisqu’on a faim moins rapidement, on n’a moins de fringales, on grignote moins et on prend moins de poids in fine. 

  • Le taro a un apport calorique modéré et est pauvre en matières grasses

Pour 100 g de ce légume-racine, il faut compter environ 112 calories et 0,11 g de lipides (acides gras). Les diététiciens-nutritionnistes estiment que cet apport calorique est modéré au vu des nombreux bénéfices santé apportés par le taro. 

  • Le taro limite les fringales sucrées 

En raison de sa teneur en glucides complexes/lents, le taro contrôle la glycémie des individus qui le consomment. Il régule ainsi le taux de sucre dans le sang et évite les pics et les chutes de glycémie, à l’origine de nombreux grignotages sucrés

Dans le cadre d’une étude scientifique, des chercheurs de l’université King’s College de Londres ont constaté que les chutes soudaines et très intenses du niveau de sucre entraînent plus rapidement le sentiment de faim chez les personnes qui les subissent. 

Ils estiment que ces chutes brutales accroissent la faim de 9%, et diminuent le temps d’attente jusqu’au prochain repas de trente minutes (par rapport aux personnes dont le taux de glycémie est plus stable). 

  • Le taro diminue le stockage des graisses

Comme mentionné dans le point précédent, le taro régule le taux de sucre dans le sang et évite les pics indésirables. Si les chutes de glycémie engendrent la faim et les grignotages en tout genre, les pics de glycémie, quant à eux, favorisent le stockage des graisses

En effet, le niveau de sucre étant trop élevé par rapport aux besoins de l’organisme, la quantité en “trop” n’est pas utilisée par ce dernier, elle est transformée en acides gras et finit par être stockée sous forme de graisse

Taro : comment bien le consommer ? 

Le taro peut s’avérer dangereux pour la santé si on ne le prépare pas correctement avant de le consommer. Non cuit, il est toxique pour quiconque le déguste : en effet, il contient de nombreux cristaux d’oxalate de calcium qui s’avèrent irritants pour les intestins. 

Dans les cas les plus graves et pour les personnes souffrant de calculs rénaux et ou d’insuffisance rénale, ils constituent ainsi un réel danger. 

Il est donc impossible de consommer du taro cru. Puisqu’il ressemble fortement à ses homologues de la famille des légumes-racines, comme la pomme de terre ou la patate douce, il peut se consommer de la même façon. Purée, chips (saines), soupes, frite, gratins… 

A vous de choisir celle qui vous convient ! 

A lire également : 

Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page