Sports

Domenech, les lourdes accusations

Raymond Domenech a livré son sentiment sur l’arrivée de Peter Bosz à l’Olympique Lyonnais. Et s’inquiète du rôle trouble joué par Juninho.

Soulignons tout de même le positif. Invité à commenter la nomination de Peter Bosz à la tête de l’Olympique Lyonnais, Raymond Domenech n’a pas critiqué l’arrivée d’un nouveau technicien étranger en Ligue 1, comme il aime régulièrement le faire. Mais à la place, le président du syndicat des entraîneurs (Unecatef) s’est rangé du côté de… Rudi Garcia en critiquant le rôle de Juninho, le directeur sportif de l’OL.

« Il n’y a que le terrain et l’expérience qui nous le dira, a répondu Domenech à BFM Lyon au sujet de Bosz. Déjà, Juninho l’a choisi. Mais est-ce que les directeurs sportifs savent rester à leur place? L’entraineur gère son équipe et ne doit pas avoir d’interférences. C’est négatif pour le club. Chacun a sa place. Le directeur sportif doit intervenir si l’entraîneur lui demande. Mais pas dans son dos. Parce qu’il n’y a rien de plus mortel que ça. Et je comprends que Rudi ait pu le reprocher. »

Domenech a donc tout de même trouvé le moyen de défendre un entraîneur français (Garcia), en portant de lourdes accusations envers Juninho, qu’il soupçonne de jouer un jeu assez trouble. « S’il est en train de passer ses diplômes et qu’il veut être entraîneur à la place de l’entraîneur, tous ceux qui vont arriver tant qu’il n’aura pas eu son diplôme, il y a aura des problèmes, prévient Domenech. Le vrai problème de l’OL maintenant sera ce positionnement du directeur sportif qui veut être calife à la place du calife. »




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page