Femme

cette pièce mode des années 70 s’apprête à devenir l’objet désir de l’été 2021

Flashback à l’ère seventies. La mode se déhanche en costumes Halston sur le rythme des Sex Pistols, le bitume du festival Woodstock est surpeuplé de personnalités qui flirtent avec la tendance peace and love… Et les couturiers voient toujours plus grand, plus long et plus large, afin d’esquisser des pantalons pattes d’eph, des robes bohèmes et des lunettes rondes, d’autant plus oversized.

Cette époque de tous les possibles, est aussi celle qui acclame l’appropriation du foulard. Un couvre-chef traditionnellement plié en deux, pointe vers le bas, qui s’illustre finalement autour du cou, des poignets et de la taille, des pionniers du style de la génération Queen.

Un couvre-chef a fort caractère, pourtant extirpé du vestiaire champêtre du 18e siècle, puisqu’il servait à se protéger des intempéries. Mais c’est finalement la mode des années 70 qui s’accapare du foulard, pour le crédibiliser sur la scène du style.

Le top bandana est la pièce mode qui détrônera tous les t-shirts et débardeurs de l’été 2021

Top foulard ou haut bandana… Qu’importe le nom qu’on lui prête, ce vêtement deux en un est la caution style sur laquelle miser pour l’été à venir. Qu’on se le procure en boutique, en friperie ou qu’on recycle un de nos foulards, le top bandana est l’ultime carte mode à jouer pour provoquer un coup de poker remarquable. Une partie déjà lancée par les filles qui en connaissent un rayon sur le sujet.

Car de son côté, la designer espagnole Blanca Miró mise ses jetons sur un top bandana griffé La Veste, sont label de prêt-à-porter qu’elle pilote avec sa partner in fashion crime, Maria de la Orden. Un haut, piqué en prime d’accents rétro, façon tutti frutti.

Sur la même lancée, la styliste Maria Bernad jette son dévolu sur un top foulard et une jupe de même imprimé signés Paloma Wool. Une marque ibérique qui confirme elle aussi le retour de la tendance années 70.

On apprécie aussi le motif fleuri qui tapisse son graphisme sur le haut bandana WayF, de la canadienne Emma Leger, qui surfe elle aussi sur la hype des ensembles accordés.

Mais de toutes les possibilités, il nous faut bien l’admettre, notre aura mode penche pour le haut en crochet échiquier de Sofia Coelho. Un modèle dont elle a fait l’acquisition sur le site de revente Depop. Preuves que quoi qu’on en dise, la mode est, et sera toujours, qu’un éternel recommencement.

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page