Sports

MotoGP–GP d’Italie (Essais libres 2): Quartararo placé

Sur ses terres, l’écurie Ducati a signé le meilleur temps de la première journée d’essais du Grand Prix d’Italie grâce à Francesco Bagnaia. Alex Rins et Franco Morbidelli complète le Top 3 juste devant Fabio Quartararo. Johann Zarco, qui n’a pas amélioré dans l’après-midi, est sorti du Top 10.

Ducati est comme à la maison au Mugello. Restant sur deux victoires consécutives avec Jack Miller, la forme de Borgo Panigale a dominé la première journée d’essais libres du Grand Prix d’Italie MotoGP. Après une matinée qui a vu Maverick Viñales installer sa Yamaha au sommet de la feuille des temps, l’absence d’amélioration lors de la deuxième séance a ouvert la porte et, dans sa toute dernière tentative, Francesco Bagnaia est allé chercher le meilleur temps (1’46’’147).

Un dernier effort qui permet à « Pecco » de devancer de 71 petits millièmes de seconde Alex Rins alors que la troisième place revient à Franco Morbidelli, à 184 millièmes de seconde. Ancien coéquipier de l’Italien au sein de l’écurie Yamaha Petronas SRT, Fabio Quartararo avait peut-être l’opportunité d’améliorer la référence établie par Francesco Bagnaia.

Mais le trafic en piste n’a pas aidé le Niçois à donner le meilleur de sa monture avec le quatrième temps à un peu moins d’un quart de seconde. Profitant de la roue d’Alex Rins, Brad Binder a pris la cinquième place à son coéquipier Miguel Oliveira, qui a été très tôt en tête dans cette séance.

Zarco va devoir accélérer ce samedi

Dans le clan Honda, alors que Marc Marquez n’a pas caché son pessimisme quant à son niveau de performance ce week-end en Toscane, avec le 13eme temps de la journée, c’est une nouvelle fois Takaaki Nakagami qui mène la charge. Le Japonais a pris place au septième rang au cumul des deux séances avec, au millième près, le même temps que Maverick Viñales durant la matinée.

L’Espagnol, quant à lui, a tourné six dixièmes de seconde plus lentement dans la deuxième séance d’essais libres, n’ayant donc fait que chuter dans la hiérarchie tout au long des 45 minutes. Sous les yeux d’Andrea Dovizioso, qui va prochainement prendre le guidon de la RS-GP lors d’essais privés, Aleix Espargaro a placé son Aprilia au neuvième rang devant le vainqueur des deux derniers Grands Prix, Jack Miller.

L’Australien, pour 114 millièmes de seconde, a éjecté Johann Zarco du Top 10 qui, à l’issue de la troisième séance d’essais libres ce samedi, sera directement qualifié pour la Q2. N’ayant pas augmenté son rythme dans l’après-midi, le pilote de l’écurie Pramac devra impérativement hausser le ton ce samedi pour profiter de la puissance de sa Ducati et éviter le repêchage. Historiquement en réussite au Mugello, Valentino Rossi n’a pas brillé et échoue à l’avant-dernière place du classement de ces deux séances, ne devançant qu’Iker Lecuona.

Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page