Crypto

Les malheurs d’Ethereum font le bonheur d’Uniswap et des DEX

Le krach de la crypto et de l’Ether fait les joies des DEX et en particulier d’Uniswap. L’exchange décentralisé voit sa V3 s’envoler, comme le volume de transactions.

La crise des crypto-actifs a fait des dégâts. Les principales cryptomonnaies sombraient dans le rouge. C’était le cas du Bitcoin, qui abandonnait près de 50%. Pour l’Ether aussi, la chute était brutale. La valeur de l’ETH retombait jusqu’à 1853 dollars.

En 11 jours, cela représentait une baisse d’environ 70% du cours de l’Ethereum. Depuis, la 2e cryptomonnaie mondiale regagne du terrain. La volatilité demeure forte cependant. Le 28 mai à 12H, elle affichait 11% de recul.

80% de traders sur Uniswap

Dans l’univers de la DeFi aussi, la crise est passée par là. Les tokens ont toutefois depuis recouvré une partie de la valeur perdue au plus fort de la baisse. La forte volatilité des crypto-actifs présente aussi des avantages.

Les premiers bénéficiaires en sont les DEX, les exchanges décentralisés. « Avec une volatilité accrue, le volume du DEX a atteint des sommets historiques », note ainsi Glassnode. Le 19 mai, le volume culminait à 11,7 milliards de dollars sur les DEX.

C’est un record alors que les prix des crypto-actifs enregistraient tous des baisses. L’explication est à rechercher du côté des investisseurs. En effet, « le nombre total de traders uniques sur 30 jours a dépassé le million pour la première fois », mesure Glassnode.

Les DEX bénéficient de la crise donc, mais c’est encore plus vrai pour l’un d’entre eux, le principal même. Uniswap, premier DEX sur Ethereum par le volume, pointe à 5,7 milliards de dollars. Il réunit en outre 80% des traders.

Uniswap devance Bitcoin sur les frais

La période a également été propice à la migration vers la V3 d’Uniswap. En volume quotidien, celle-ci supplante ainsi à présent la version 2 du DEX. Mais l’exchange a su également profiter de la demande pour encaisser des frais record.

Ces frais dépassent même ceux de la blockchain Bitcoin. Ils atteignaient 4,5 millions de dollars en une journée selon Cryptofees. C’est donc plus qu’Uniswap v2 à 3,8 millions de dollars. Et pour le roi de la crypto, le BTC ? Le montait était de 3,7 millions de dollars.

Uniswap devance en outre largement son premier concurrent, SushiSwap, à 2,135 millions de dollars. En matière de frais, de gaz en l’occurrence, c’est cependant toujours Ethereum qui tient le haut du pavé. Ils étaient de 28,7 millions de dollars le 24 mai, par exemple.

Uniswap serait-il un acteur de l’augmentation de ces frais ? Le DEX écope souvent de cette critique. Toutefois, les frais que l’exchange perçoit sont d’un autre ordre que ceux appliqués à l’usage d’Ethereum. Ces frais concernent les liquidités et non les frais de gaz.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page