Technologie

Valve développerait un PC de joueur qui ressemble à la Switch


Selon nos confrères américains d’Ars Technica, Valve, le studio derrière les séries Half-Life ou Left 4 Dead, travaillerait dans le plus grand secret au développement d’un PC portable au format Switch, capable de faire tourner des jeux Steam via Linux. Si tout va bien – comprenez si la pénurie de composants ne s’en mêlent pas – le produit pourrait être lancé à la fin de l’année.

Cette nouvelle plate-forme matérielle, baptisée pour l’instant SteamPal, a d’ailleurs d’ores et déjà fait son apparition dans le code de Steam à l’occasion d’une mise à jour. SteamPal serait par ailleurs l’évolution d’un autre nom de code « Neptune », présent depuis septembre dernier dans le code de plate-forme de distribution de jeux. Certains titres étaient désignés comme « optimisés pour Neptune ».

Entre la Switch et le Concept UFO

Pour l’heure, les SteamPal en sont encore au stade de prototype, il est donc difficile de définir leur taille définitive. Il s’agirait toutefois d’un PC tout intégré, similaire en apparence à une Switch, avec des manettes inamovibles et un écran tactile. Certains prototypes seraient plus larges qu’une Switch de Nintendo. Pas assez toutefois pour y intégrer un clavier complet, mais suffisamment pour ajouter des options de contrôles intéressantes. On trouverait ainsi les sticks, boutons et gâchettes traditionnels, auxquels s’ajouterait un petit pavé tactile, un peu plus petit que ceux qu’on trouve sur les Steam Controllers.

Assez loin dans sa conception des Steam Machines, qui ont hélas fait long feu, le nouveau projet de Valve ressemblerait davantage au concept dévoilé par Alienware l’année dernière. Il pourrait également faire penser aux GPD, dont nous avons déjà eu l’occasion de vous parler ici ou là.

A découvrir aussi en vidéo :

Un SoC et Linux ?

Comme ces appareils, le SteamPal embarquerait un SoC (Intel ou AMD, Nvidia n’aurait pas été retenu), en revanche, il est pour l’heure impossible de savoir si Valve va proposer plusieurs modèles qui offriraient ainsi le choix entre plus de puissance, d’autonomie, etc.

Ars Technica indique qu’il est encore trop tôt pour avoir des détails sur la configuration et les choix finalisés. Toutefois nos confrères précisent que cette « Switch » à la sauce Valve pourrait également être intégrée dans un support pour que son affichage soit diffusé sur un écran externe plus grand. 

Si Linux devrait être la plate-forme de choix pour faire tourner ces Steam Machines d’une nouvelle ère, un accord avec Microsoft pour intégrer Windows ne serait pas non plus exclu. Au pire, Valve pourrait faire en sorte qu’il soit facilement possible d’installer l’OS de la société de Redmond.

Cela éviterait à Valve d’avoir à payer une licence et donc de répercuter ce coût auprès de ses utilisateurs. Car, c’est un des points essentiels qui restent en suspens pour l’instant. Combien coûtera ce PC/console ? Valve veut-il et pourra-t-il positionner son SteamPal pour que son prix soit proche de celui d’une Switch ? A moins qu’en définitive, pour une raison ou une autre, Gabe Newell, son patron, décide d’arrêter les frais et d’enterrer le projet…

Source : Ars Technica


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page