Crypto

Le Bitcoin des comptes PayPal prêt à retrouver sa liberté

Le Bitcoin détenu sur les comptes PayPal et Venmo ne sera plus prisonnier. L’entreprise prévoit d’autoriser les transferts vers des wallets tiers.

Les ambitions de PayPal dans le domaine de la cryptomonnaie sont grandes. L’entreprise lançait en 2020 un nouveau service crypto. Celui-ci permet d’acheter différentes monnaies, dont Bitcoin. Les jetons ne peuvent cependant pas être transférés hors de l’univers PayPal.

Cette limitation est cependant en passe de disparaître. C’est le sens de l’annonce faite par le directeur blockchain et crypto de la firme américaine lors de la conférence Consensus. Le support des wallets tiers est au programme, confirme Jose Fernandez da Ponte.

Un système « aussi ouvert que possible »

En clair, du Bitcoin acquis par l’intermédiaire de PayPal ou Venmo, son service mobile, pourra être transféré vers une plateforme tierce, notamment afin d’être revendu. Ces wallets tiers englobent en effet des exchanges comme Coinbase.

Faut-il craindre cependant quelques restrictions, comme sur Revolut qui ouvrait récemment les transferts de Bitcoin ? « Nous voulons le rendre aussi ouvert que possible », promet le dirigeant de PayPal.

La philosophie de la firme est de « donner le choix à nos consommateurs. » Et cela comprend la possibilité pour ces derniers de disposer librement de leur crypto. Ainsi, « nous voulons qu’ils puissent prendre la crypto qu’ils ont achetée chez nous et l’amener à la destination de leur choix », déclare Jose Fernandez da Ponte.

Voilà pour l’intention. PayPal ne communique pas de détails à ce stade. L’entreprise ne précise pas non plus de calendrier pour l’ouverture de cette future fonctionnalité de transfert de cryptomonnaies vers des tiers.

Pas de date de lancement pour les transferts BTC

« Nous comprenons que ces jetons sont plus utiles s’ils peuvent être déplacés. Nous étudions donc la possibilité de permettre aux gens de transférer des crypto-monnaies depuis et vers leur adresse PayPal », se borne pour l’heure à indiquer le patron blockchain.

La firme devra rapprocher ses différents partenaires pour concrétiser cette promesse. Elle ne dispose pas aujourd’hui de sa propre infrastructure blockchain. PayPal s’appuie notamment sur Paxos pour ses opérations.

Mais comme le souligne Decrypt, grâce à l’acquisition en 2021 de Curv, PayPal pourrait aussi décider de concevoir sa propre infrastructure afin de maîtriser l’ensemble de la chaîne de valeur. Reste à s’entendre avec les fournisseurs de wallets tiers sur les conditions de leur interconnexion. Or, les rivalités ne manquent pas.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page