Femme

A quelle fréquence faut-il (vraiment) se peser, selon les médecins ?

La plupart des individus possèdent une balance chez eux. S’il est aisé de savoir comment l’utiliser ; en revanche, bon nombre d’entre eux ne savent pas à quelle fréquence ils doivent y avoir recours. Les médecins ont une réponse claire à leur apporter…

Voici LA bonne fréquence à laquelle il faut se peser ; et ce sont les médecins qui le disent !

Quel que soit son objectif, qu’il s’agisse de prendre ou de perdre du poids (le tout, de manière saine), les médecins affirment qu’il suffit de se peser une fois par semaine pour avoir un suivi optimal de sa progression.  

Se peser trop souvent, de manière quotidienne par exemple, peut avoir des conséquences négatives sur la santé mentale : ce faisant, on prend le risque d’être obsédé.e par le chiffre qui est affiché, de se et de se démotiver s’il n’est pas comme on le voudrait.

Outre la fréquence, comment bien se peser ? 

D’après les spécialistes, il existe un moment bien spécifique pour optimiser sa pesée. Quel est-il ? Ces derniers préconisent de se peser le matin, au réveil, à jeun, après être passé.e aux toilettes. 

Evidemment, pour éviter de fausser les résultats, ils ajoutent qu’il est préférable de se peser dans le plus simple appareil : à savoir, nu.e ou en sous-vêtements (selon les préférences de chacun.e). 

En ce qui concerne la balance, elle doit bien fonctionner (sans blague), être posée sur un sol parfaitement plat, et il est conseillé d’utiliser toujours la même, au même endroit, au fil des semaines. 

Des outils pour optimiser sa pesée

De nos jours, on entend de plus en plus parler de l’impédancemètre. Considéré comme un bijou de technologie par certains professionnels de la santé, il jette aux oubliettes la bonne vieille balance qui trônait fièrement chez nos parents et grands-parents. 

En plus d’informer sur le poids, il précise l’IMC, le pourcentage de masse musculaire, l’indice de masse grasse, la densité osseuse, le niveau d’hydratation…  

Quelques précisions sont nécessaires

Par ailleurs, les fluctuations de poids ne sont pas vraiment révélatrices d’une progression effective. Elles dépendent de tout un tas de facteurs comme les hormones, par exemple. 

Les kilos ne représentent pas que de la masse grasse : en effet, il peut s’agir d’eau ou de muscles. Ainsi, si le chiffre présenté par votre balance est inférieur à celui de la semaine précédente, cela ne veut pas dire que vous avez perdu de la graisse.

Mais quel que soit le chiffre affiché sur la balance : ne l’oubliez pas, votre valeur ne réside pas dans votre poids 😉

A lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page