Auto-Moto

Une NASCAR exposée à Monaco jusqu’au 30 juin

C’est la première fois qu’une telle voiture est exposée en Principauté. Elle a été révélée le 21 mai dernier en présence de S.A.S le Prince Albert II de Monaco, qui l’a ensuite dédicacée.

A Monaco, tout est possible ou presque ! Aussi, lorsque Top Marques, le salon de l’hypercar, a décidé de reporter son exposition prévue en septembre 2021 à juin 2022 (du 8 au 12), les organisateurs ont eu l’idée de mettre un coup de projecteur sur cette Chevrolet V8 (550 ch, 350 km/h) décorée par l’artiste français Richard Orlinski. Elle appartient à Michel Disdier, un pilote d’origine niçoise et seul français inscrit en NASCAR (un championnat très populaire aux Etats-Unis, qui se déroule principalement sur des circuits ovales) engagé en 2018 pour une course dans la catégorie « Camping Truck World Series. »

NASCAR, acronyme de National Association for Stock Car Auto Racing, est le principal organisme qui régit les courses automobiles aux États-Unis. Cette discipline est le deuxième sport le plus regardé en Amérique, après la National Football League (NFL).

« Nous avions prévu de dévoiler cette voiture à Top Marques, en septembre, indique Salim Zeghdar, président délégué de la manifestation. Aussi, lorsque nous avons été contraints de repousser notre salon en 2022, nous avons eu l’idée de proposer à Michel Disdier d’exposer malgré tout sa voiture en Principauté. Nous sommes très heureux d’avoir pu le faire à l’occasion du Grand Prix de Formule 1, en présence de S.A.S. le Prince Albert II, que je tiens à remercier pour son soutien, toute comme la Collection des Voitures de S.A.S. le Prince de Monaco qui nous a accueillis. »

La voiture signée par le Prince Albert… et ses enfants !

Les fans présents lors de la manifestation ont également eu le plaisir de rencontrer S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, qui a apposé sa signature sur la portière droite de la voiture. Le Prince héritier Jacques, ainsi que sa sœur la Princesse Gabriella, ont eux aussi paraphé l’engin, qui s’est alors transformé en Artcar. Une aubaine pour Michel Disdier, qui a choisi d’utiliser désormais son bolide comme outil de promotion, afin de tenter de boucler son budget pour la saison 2022. Un rêve pour ce pilote atypique, seul à défendre le drapeau tricolore de l’autre côté de l’Atlantique au cœur d’une formule très américaine.

« Mon rêve est de faire une saison complète et de tenter de gagner une course, ce qu’aucun français n’a encore fait », indique Michel Disdier. « Aujourd’hui, je dispose de la licence pour courir dans les trois catégories de NASCAR (Camping Truck, Xfiniti et Cup Series, Ndlr), grâce entre autres à mon expérience et ma 10ème place à Daytona en 2016 (en Camping Truck World Series, Ndlr). En 2018, j’ai pu rouler à Las Vegas, mais depuis je n’ai plus de programme. Je suis maintenant plus proche que jamais de boucler mon budget, alors j’espère pouvoir m’engager à fond avec mes ingénieurs et mon spotter (observateur en bord de piste, Ndlr) dès les prochaines semaines »

Michel Disdier sera-t-il le premier français à inscrire son nom en haut de la feuille des temps d’une course de NASCAR ? Réponse dans le courant de l’année prochaine, si tout va bien.

Pour le moment, sa Chevrolet V8 va être exposée à la Collection de S.A.S le Prince de Monaco jusqu’au 30 juin. Ensuite, elle prendra la direction de l’Asie, pour être exposée dans une galerie d’art de Macao.

A lire sur auto-moto.com : 

Grand Prix de Monaco 2021 : les résultats

Calendrier F1 2021 : dates et horaires des GP

F1 2021 : qui sont les pilotes engagés ?

Programme TV F1 2021 : direct, en clair, chaîne, horaire, streaming…


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page