Crypto

Prévision Bitcoin : Y’a-t-il un consensus à long terme ?

Depuis quelques semaines, le cours du Bitcoin est sujet à une grande volatilité. Sous fond de menaces règlementaires, que ce soit sur le territoire chinois ou américain, le projet crypto le plus populaire au monde a été chahuté pendant plus d’une semaine. Pourtant, face à cette tendance baissière marquée et même inquiétante pour certains, les analystes privés semblent garder une certaine confiance. Au point d’aboutir à un consensus général sur une tendance haussière à long terme ?

Retour sur le Cours du Bitcoin

Retour sur le Cours du Bitcoin Alors qu’il dépassait les 56 000 dollars (près de 47 000 euros) le 11 mai, le cours du Bitcoin a connu une importante phase baissière. En l’espace d’à peine deux semaines, le token s’est retrouvé sous la barre des 35 000 dollars, laissant craindre à un krach durable. Ces inquiétudes des marchés sont nés de menaces règlementaires du gouvernement chinois. Un paramètre qui avaient alors fait perdre près de 15 % de sa valeur au projet Bitcoin. En seulement quelques heures.

Comme c’est habituellement le cas avec Bitcoin, la tendance a impacté directement le marché tout entier des actifs numériques. Avec une phase baissière généralisée sur des projets comme Ripple (XRP) ou encore Ethereum (ETH). Refroidissant au passage certains investisseurs de placer leurs économies dans ces projets numériques.

Depuis quelques jours, le token semble remonter la pente. Entrainant à nouveau, l’ensemble du marché des cryptos dans son sillage.

La Confiance du Public, Plus Forte que les Menaces Règlementaires ?

C’est la question que tout le monde se pose. Si la règlementation a toujours été l’une des principales menaces sur le secteur tout entier, il semblerait que la confiance du public envers les cryptomonnaies puisse constituer une forme de “contre-pouvoir” à ces règlementations. Une confiance qui elle, semble augmenter mois après mois et baromètre après baromètre. En février dernier, près de 15 % des français se disaient prêts à investir dans les cryptomonnaies.

Mais la confiance du public va aussi se mesurer au nombre d’institutionnels qui s’engagent sur Bitcoin. Et sur ce point, la confiance semble être aussi positive. Comme en témoigne la hausse croissante du nombre de fonds spéculatifs qui se tournent vers la cryptomonnaie. En dépit des menaces règlementaires. L’année dernière, près de 2 milliards de dollars d’actifs cryptographiques étaient sous-gestion par les fonds spéculatifs. Ce montant avoisine aujourd’hui près du double avec 3,8 milliards de dollars en gestion. Et c’est cette tendance structurelle qui donne au Bitcoin et à de nombreux autres projets cryptos, une crédibilité encore plus grande sur les marchés.

Bon à savoir : Selon un rapport de PricewatersCoopers, 92 % des fonds exposés aux cryptomonnaies sont exposés au Bitcoin. Le projet Ethereum est quant à lui plébiscité par 67 % des fonds.

Sur le Bitcoin, la remontée du cours s’explique aussi par le ralentissement des paris baissiers des traders. En effet, une grande partie de ces traders qui avaient fait ces paris baissiers ont depuis couvert leurs positions. Contribuant à diminuer la pression négative autour du projet.

Quelles Prévisions à Moyen et Long Terme ?

Quelles Prévisions à Moyen et Long Terme ? Récemment, Tom Lee, directeur associé chez Fundstrat Global déclarait qu’en dépit de la forte volatilité et l’incertitude autour du Bitcoin, le projet pourrait afficher un cours à 6 chiffres d’ici la fin de l’année.

Un récent sondage mené et publié par le cabinet d’audit PricewaterhousesCoopers (PwC) tendait également à montrer que le Bitcoin pourrait atteindre la barre symbolique des 100 000 dollars d’ici la fin de l’année. Il s’agit de la prévision médiane des différents hedge-funds interrogés. Pour 21 % de ces fonds spéculatifs, le cours du Bitcoin pourrait être compris entre 100 000 et 150 000 dollars d’ici la fin de l’année 2021. Parmi ces fonds interrogés, un seul considérait que le cours puisse être inférieur à 59 000 dollars d’ici fin 2021. Une prévision plus mesurée qui reste néanmoins toujours haussière. Tendant à prouver qu’à moyen terme, un consensus général semble naitre sur une dynamique positive du Bitcoin.

Si cette étude a été menée en amont de la phase baissière des deux dernières semaines, les avis semblent aujourd’hui se multiplier sur le fait qu’aucun ou très peu d’analystes ne changent de cap.

Sur un horizon plus long, Marc Yusko, directeur des investissements chez Morgan Creek Capital Management, juge probable que le token Bitcoin atteigne les 250 000 dollars. D’ici à 2026. Une analyse basée sur le cours de l’or. Selon Yusko, d’ici à 2026, le Bitcoin aura rattrapé la totalité de la capitalisation du métal précieux. Portant ainsi son cours à ce niveau de 250 000 dollars. Les prévisions sur un horizon de 2 à 5 ans semblent aussi toute tabler sur une dynamique haussière du Bitcoin. Avec des prévisions plus ou moins optimistes.

Quid des pouvoirs publics et des institutions ?

Si le consensus chez les acteurs privés semble être réel, c’est loin d’être le cas chez les plus grandes institutions. Ainsi, la Banque d’Angleterre par l’intermédiaire de son gouverneur Andrew Bailey met encore récemment en garde contre l’emballement général autour de ces innovations financières. En arguant notamment le fait que ces cryptomonnaies n’avaient pas de valeur intrinsèque.

De même, la Banque Centrale Européenne (BCE) met aussi régulièrement en alerte contre les projets de cryptomonnaies privés. La plupart des interventions de Christine Lagarde au sujet du Bitcoin, vont d’ailleurs largement dans ce sens. Même son de cloche chez la FED, ou on préfère mettre l’accent sur la volatilité de ces projets.

Mais à l’instar des prédictions des acteurs privés, les acteurs publics cherchent avant toute chose à défendre leur propre intérêt. Dans le cadre des banques centrales, il s’agit des fameux CBDC. Difficile dès lors d’aboutir à un consensus lorsque l’on sait que chaque acteur défend avant tout ses propres intérêts.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page