Politiques

“Malheureusement, ce gouvernement joue avec l’extrême droite”, affirme le premier secrétaire du PS


Publié

Article rédigé par

Le premier secrétaire du PS dénonce le “cynisme” de l’actuel gouvernement qui “n’est pas le meilleur rempart” contre l’extrême droite selon lui.

“C’est un jeu permanent avec le RN et malheureusement, ce gouvernement joue avec l’extrême droite”, a assuré ce mardi sur franceinfo Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste. Il dénonce le “cynisme de la part de La République en marche et de ce gouvernement”.

Le chef de file des socialistes pointe notamment la candidature d’Eric Dupond-Moretti dans les Hauts-de-France : “Je ne sais pas très bien comment comprendre cette candidature”. En lisant l’interview du garde des Sceaux dans le Journal du dimanche (article réservé aux abonnés), Olivier Faure a “surtout eu le sentiment qu’il était le pourfendeur de son vrai adversaire, qui est Xavier Bertrand et qu’il cite à longueur de pages. Et Sébastien Chenu, qui est le candidat du RN, était accessoirement sa cible”.

Olivier Faure pointe la différence de stratégie de LREM selon les régions : “En Paca, les voilà qui expliquent qu’il faut absolument s’allier avec Les Républicains et les mêmes, dans une autre région où le RN est très puissant, les voilà qui se mettent à dire qu’il faut affaiblir le candidat de la droite pour pouvoir lui imposer un deuxième tour dans lequel il serait à ce moment-là la bouée de sauvetage et pour lui interdire l’élection présidentielle”, dit-il, faisant référence aux ambitions présidentielles de Xavier Bertrand.

D’après Olivier Faure, le message de LREM c’est “vous voulez lutter contre le RN ? La seule façon, c’est La République en marche”. Mais l’actuel gouvernement “n’est pas le meilleur rempart” contre l’extrême droite, poursuit le socialiste. “Il est celui qui s’est toujours servi de l’extrême droite comme d’une assurance vie, parce que c’est sa meilleure façon, son meilleur argument pour essayer de continuer à agglomérer qui n’ont rien à voir les unes avec les autres, ce fameux ‘en même temps'”. Olivier Faure assure que “depuis que le président de la République est président de la République, le RN n’a cessé de monter”.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page