Sports

L’énorme beuverie des Bleus de Deschamps

Les troupes du capitaine tricolore avaient eu du mal à soutenir la comparaison face aux frères de Linda Evangelista…

Vainqueurs de la Coupe du monde en Russie, les Bleus tenteront, à partir du 15 juin, de réussir le doublé lors de l’Euro. Une performance réalisée en 2000 par l’équipe de France emmenée par Didier Deschamps, joueur. Il s’en était pourtant fallu de quelques secondes, Sylvain Wiltord arrachant les prolongations au bout du bout du temps additionnel.

Lire aussi : Griezmann contre le retour de Benzema ?

 

« Moi j’y croyais pas et celui qui nous a vraiment réveillés, c’est Deschamps », a d’ailleurs confié Patrick Vieira dans le documentaire « L’histoire secrète des Bleus » diffusé par L’Equipe. « Ça ne pouvait pas se terminer comme ça et malgré tous les éléments contraires, j’avais la conviction au fond de moi qu’on allait renverser la situation », a confirmé le Bayonnais. L’actuel sélectionneur tricolore avait vu juste et ce scénario renversant a sans doute participé au bonheur des Bleus au coup de sifflet final.

Un bonheur qui a donné lieu à une fête immense à l’hôtel des Bleus comme l’ont raconté plusieurs Bleus. « Fabien Barthez me demande de venir avec lui. Il était à l’époque avec Linda Evangelista qui fait venir ses frères canadiens, des ‘bucherons’. On n’a pas bu un verre, on s’est torché la gueule avec les frangins, s’est notamment souvenu Emmanuel Petit. On n’avait pas l’habitude de boire. C’était chaud. » Et l’ancien gardien tricolore de confirmer : « C’était chaud. J’ai fini les jambes en l’air, avec le docteur Ferret dans la chambre, sous perfusion. Tu passes de betterave, carotte râpée, brocolis, pâtes depuis deux mois… Celle-là, par contre, je ne l’ai pas vu arriver.»

D’autres Bleus étaient des festivités, à l’image de Franck Leboeuf. « Je me suis retrouvé à faire le dos crawlé sur la moquette de l’hôtel avec Linda Evangelista, c’était un grand moment. C’était un grand, grand moment, je m’en rappellerai. Et je me rappelle de Roger Lemerre passant au-dessus pour aller aux toilettes. C’était extraordinaire », a renchéri l’ancien défenseur tandis que Fabien Barthez a également livré deux noms supplémentaires parmi les participants à ce joli raout : Didier Deschamps et Laurent Blanc.

Lire aussi :Benzema, déjà une première hallucinante !Grosse menace sur BenzemaBenzema a parlé à Giroud


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page