Femme

l’aventure à vélo

Pendant un an et demi, Céline, Vincent et leurs deux enfants Emile 4 ans et Fernand, 2 ans, ont voyagé à travers l’Europe et l’Asie en vélo avec des bagages et une carriole. Un périple en slow tourisme qui leur a permis de voir et de ressentir. Sportifs et écolos, ils se sont lancés ce défi  : tout plaquer pour partir à l’aventure à vélo et en famille.Dans leur livre, ils rapportent à travers leur carnet de route et leurs photos, cette expérience et  ces rencontres.

Comment se sont-ils organisés  ?

Ils ont vendu les véhicules, pris un pactole, ouvert un compte, contracté les bonnes assurances, pesé chaque kilo de matériel et acheté deux vélos dont un tandem et une carriole pour les enfants. Ils ont dit «  au revoir, à bientôt  » à la famille et aux amis. En route d’Annecy à la première étape  : la Suisse.

Pologne, Pays Baltes, Finlande

Première expérience, six pays en roulant 2000 km. Parfois ils ont froid, roulent sous la pluie mais découvrent la nature et la liberté. Ils apprennent à vivre simplement (cueillent des petits pois et les cuisinent) et au jour le jour.

Cap sur la Russie et la Mongolie.

La famille embarque avec son chargement à bord du Transsibérien, billets et visas en poche. On vit avec eux le trajet à bord de ce train pas comme les autres. La steppe, les yourte, les chevaux de Mongolie nous font totalement changer de décor. On vit avec eux les tâtonnements, les mauvaises surprises et le système D. Mais aussi l’entre-aide et le formidable accueil. Sans oublier les pannes et crevaisons qu’il faut bien réparer soi-même quand il n’y a pas de spécialiste dans le périmètre.

L’Asie, la Corée, le japon, Taïwan, Hong Kong…

Comme ils ont un budget correct, ils ne dorment pas toujours sous la tente mais dans des maisons d’hôtes, on savoure alors le récit de leurs rencontres, de leur installation. Bains dans les onsen au Japon, vélo au pied du mont Fuji, petits déj’s au poisson fumé, les enfants apprécient. Le livre fourmille de pages conseils. Si l’envie de les imiter vous prenait, au moins, le couple a balisé le périple pour vous. Paradoxalement, c’est en Chine que la route à vélo sera la plus agréable. Courtoisie chinoise, routes larges. Rizières et maisons de bois sillonnent le parcours.

Retour en France

La fin du périple les conduit à explorer la Normandie, le pays du Vexin, et la Bretagne. Camping, pique-niques avec des amis, visite à la famille. Une chose est sûre  : l’appel de l’aventure est trop fort. La petite famille reprendra la route à vélo, tôt ou tard. Les enfants sont les premiers à le demander.

A lire également:

Taïwan  : de Taipei au port de Kaohsiung

Taïwan  : 10 curiosités à découvrir à Taipei

Tokyo en été : top 5 des choses à faire dans la capitale nippone




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page