Acceuil

Le cyclone tropical Yaas frappera l’est de l’Inde cette semaine

La semaine dernière, Cyclone tropical Tauktae a frappé le nord-ouest de l’Inde, entraînant des pluies torrentielles et des ondes de tempête dans la région, y compris à Mumbai. Tauktae a été la tempête la plus forte à avoir jamais touché terre sur la côte ouest de l’Inde, tuant finalement plus de 100 personnes.

Le cyclone tropical Yaas s’intensifie sur la baie du Bengale et produit déjà des vagues allant jusqu’à 25 pieds.

Le cyclone “s’intensifiera probablement davantage en une tempête cyclonique sévère au cours des 6 prochaines heures et en une tempête cyclonique très sévère au cours des 12 heures suivantes”, a déclaré le Département météorologique indien (IMD).

Les températures très chaudes de l’eau alimenteront une intensification rapide le lendemain. On estime que les températures de surface de la mer atteignent 34 degrés Celsius (93 degrés Fahrenheit) dans le nord du golfe du Bengale.

Il devrait toucher terre entre les îles Paradip et Sagar d’ici mercredi midi, heure locale. On prévoit actuellement que les vents culmineront à 150 km / h (93 mi / h) au moment de l’arrivée sur terre. Cela équivaut à un ouragan de catégorie 1 dans les océans Atlantique et Pacifique Est et Centre.

De fortes pluies pourraient provoquer des crues soudaines dans le nord-est de l’Inde, avec des pluies généralisées de 150 à 250 mm (6 à 10 pouces) et des totaux isolés de plus de 250 mm probables. Certaines des bandes de pluie extérieures du côté est de la tempête peuvent entraîner des inondations dans certaines parties du Bangladesh.

Il y aura également des ondes de tempête, avec des inondations de 2 à 4 mètres (6,5 à 13 pieds) prévues le long des sections côtières des régions d’Odisha et de Kolkata, selon l’IMD.

L’année dernière, Cyclone Amphan a touché terre près de Kolkata avec des vents à 165 km / h (105 mph). Amphan a été l’une des tempêtes les plus intenses jamais enregistrées dans l’océan Indien. Bien qu’il se soit affaibli avant d’atteindre la terre ferme, il en tua encore des dizaines à travers l’Inde et le Bangladesh.

Environ 90 cyclones avec des vents d’au moins une force cyclonique de catégorie 1 (environ 120 km / h) ont frappé le nord-est de l’Inde ou l’ouest du Bangladesh.

Les cyclones tropicaux peuvent se former toute l’année dans le nord de l’océan Indien, mais sont particulièrement fréquents au printemps avant la mousson.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page