Technologie

Comment Orange va maintenir la qualité du réseau cuivre


Après de longs mois de négociations, le gouvernement vient de s’entendre avec Orange sur un plan d’action pour améliorer la qualité de service du réseau cuivre. Ce n’est pas parce que le déploiement de la fibre optique progresse rapidement, qu’il faut négliger les 22 millions de Français disposant encore d’une ligne active reposant sur ce vieux réseau. Le cuivre reste « une infrastructure essentielle pour la téléphonie et l’internet dans de nombreux territoires », a rappelé vendredi le gouvernement dans un communiqué de presse.

Plus de moyens pour intervenir rapidement

Le plan prévoit d’engager 10 millions d’euros supplémentaires pour 17 territoires prioritaires, de pourvoir 123 nouveaux postes dans les départements en tension et d’augmenter de 30% les effectifs nationaux d’intervention en cas de crise.

Davantage de concertation

Orange devra aussi fournir une solution de secours en 24 heures maximum à partir du signalement de l’incident, sous réserve d’une couverture mobile. Quand le réseau mobile n’est pas suffisant, c’est une connexion satellitaire qui sera mise à disposition depuis les mairies.

Des comités de concertation locaux vont être mis en place pour une meilleure concertation entre Orange et les élus. Un comité de concertation national sur ce plan d’action fera appel, en plus, à des représentants de la commission supérieure du numérique et des postes (CSNP), les représentants des associations de collectivités territoriales et les services de l’Etat.

Rappelons qu’il est prévu à terme de démanteler totalement le réseau cuivre. L’opération débutera en 2023 et s’étendra jusqu’en 2030, au fur et à mesure que la couverture du territoire en fibre optique progressera.

Source : Bercy, Orange


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page