People

Elizabeth II souriante après le deuil : discret hommage au prince Philip lors d’une sortie


Respect et sympathie : voilà les maîtres mots de la dernière sortie officielle de la reine Elizabeth II. Pour sa seconde sortie sur le terrain depuis la mort de son mari, le prince Philip, la monarque britannique a visité le navire HMS Queen Elizabeth – bateau de guerre qui porte son nom -, amarré au port de Portsmouth. La reine de 95 ans a pu rencontrer des officiers de la Royal Navy, de la Royal Air Force et de la Marine royale, qui interprétaient ce jour-là une opération de déploiement.

Pour l’occasion, Elizabeth II avait sorti son plus beau chapeau rouge, fleuri d’un coquelicot du plus bel effet. Un couvre-chef parfaitement assorti à son tailleur rouge et noir, qu’elle avait habillé d’une broche sertie de rubis, d’or jaune et de diamants. Le bijou lui avait été offert par le prince Philip, lui-même vétéran de la Marine, en 1996. Elle l’avait déjà porté lors d’une séance photo officielle célébrant leur 70e anniversaire de mariage en 2017.

Le fait qu’Elizabeth II – tout sourire durant la visite – porte cette broche lors de cet évènement est toute une symbolique. La reine avait nommé le bateau de guerre ainsi en juillet 2014 lors d’un voyage avec le prince Philip.

La reine est apparue particulièrement détendue lors de cette visite officielle, saluant chaleureusement les officiers militaires. Pourtant, une source non officielle et anonyme citée par le Mail le dimanche 23 mai 2021 décrivait la reine comme “profondément heurtée” par les propos récents du prince Harry. Lors de son émission dédiée aux problèmes de santé mentale, le petit-fils de la reine déplorait avoir grandi dans la froideur de la monarchie, avec un père – le prince Charles – souvent absent et distant.

La grand-mère d’Harry a pris ça très personnellement et elle est profondément heurtée par ce que Harry a dit, en particulier ses commentaires à propos de l’éducation de Charles, en suggérant que son père n’avait pas pu faire mieux pour lui”, a commenté cette source dimanche.

Pourtant, les propos de Harry étaient tout à fait légitimes. “Mon père avait l’habitude de me dire ça étant enfant : ‘Bien, c’était comme ça pour moi, donc ce sera comme ça pour toi’. Cela n’avait pas de sens. Juste parce que tu as souffert, ça ne veut pas dire que tes enfants doivent souffrir aussi, en fait, c’est tout à fait l’inverse. Si tu as souffert, fais tout ce que tu peux pour que tes enfants ne subissent pas les mauvaises expériences que tu as connues. On peut faire les choses correctement pour nos enfants”, déplorait-il dans le programme The Me You Can’t See (Apple TV+).


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page