Auto-Moto

Renault Talisman occasion : fiabilité, problèmes connus, rappels

Toutes les informations de fiabilité et les rappels sur la Renault Talisman, apparue en 2015, proposée en berline ainsi qu’en break.

Apparue fin 2015, la berline Renault est une concurrente des Peugeot 508, Volkswagen Passat et Opel Insignia.

LES INFOS CLÉS :

  • Lancement : décembre 2015
  • Restylage : juin 2020

Moteurs diesels :

Les 1.5 dCi et 1.6 dCi ont souffert d’un risque de surchauffe engendré par un tuyau du radiateur.

Le moteur 1.6 dCi a par ailleurs présenté diverses anomalies : des fuites d’huile sont recensées au niveau du carter de distribution, des fuites de carburant peuvent apparaître en amont de la rampe commune d’injection, et des fuites de liquide de refroidissement sont également répertoriées, au niveau d’une Durit de la pompe à eau.

Ce moteur peut aussi souffrir de pertes de puissance, de défauts d’injection et de réguliers allumages du voyant de pollution, à cause de la sonde à oxygène.

Transmission :

Les transmissions robotisées à double embrayages EDC présentent des défauts : les versions à 6 rapports (sur les diesels) ont souffert de fuite d’huile sur les modèles sortis d’usine avant 2017, les EDC7 (sur les moteurs à essence) ont plutôt été affectées par des problèmes d’embrayage.

Les boîtes de vitesses mécaniques, de leur côté, pâtissent parfois d’un émetteur d’embrayage défaillant, sur les Talisman produites jusqu’à l’été 2018, qui ralentit le retour de la pédale d’embrayage.

Renault Talisman

Châssis :

Les défauts relevés au niveau des trains roulants sont multiples. Le système 4Control engendre des bruits anormaux, à cause des actionneurs.

La traverse arrière, les rotules avant, les biellettes de barre stabilisatrice et les ressorts de suspensions peuvent entraîner toutes sortes de bruits, auxquels s’ajoutent les grincements des plaquettes de freins sur les modèles d’avant avril 2017.

L’amortissement piloté et le frein de parking ont essuyé des anomalies d’origine électroniques, tandis qu’une usure prématurée des pneus avant est répertoriée sur les voitures d’avant août 2017, à cause d’une fixation du bras inférieur de suspension.

Équipement :

De nombreux modèles ont été affectés par une impossibilité de démarrer, à cause du relais de fusibles défectueux ou d’un blocage de direction refusant de se déverrouiller sur les modèles produit avant le printemps 2018.

L’interface multimédia R-Link, pas réputée pour sa vitesse, montre parfois un temps de réponse anormalement long, notamment au démarrage du système.

Une mise à jour éradique normalement ce défaut, mais des problèmes occasionnels de Bluetooth, de radio ou de GPS persistent. Des climatisations au fonctionnement erratique nous ont également été signalées.

Renault Talisman dashboard

Ventes de Talisman (sur 2020, en Europe) 

MOTEURS :

Essence : 19 %

  • TCe 160 EDC : 16 %
  • TCe 225 EDC : 3 %

Diesel : 81 %

  • Blue dCi 120 : 3 %
  • Blue dCi 150 : 16 %
  • Blue dCi 160 EDC : 33 %
  • Blue dCi 200 EDC : 29 %

FINITIONS :

  • Zen : 24 %
  • Intens : 46 %
  • Initiale Paris : 30 %

Renault Talisman : l’info en plus

En Europe, 118 202 Talisman ont été vendues entre le lancement en 2015 et la fin d’année 2020. 48 746 de ces exemplaires étaient destinés à la France.

Renault Talisman Estate

Renault Talisman : les principaux rappels 

  • Sécurité enfants : (printemps 2017) Les modèles produits entre le 17 mai et le 18 juillet 2016 ont été rappelés pour un risque de désactivation inopinée de la sécurité enfants.
  • Train avant : (printemps 2018) Une campagne technique a été mise en place pour éviter le phénomène d’usure rapide des pneus avant. Un remplacement et un calage adapté de la vis de fixation des bras inférieurs de suspension étaient opérés. 41 294 Talisman produites avant le 17 juillet 2017 étaient concernées.
  • Sonde Nox : (automne 2019) Les Talisman dont le moteur 1.6 dCi a été produit à Douai, entre le 21 septembre 2018 et le 3 juin 2019, ont été rappelés pour un risque de sonde Nox mal serrée. 6 212 Renault, dont des Scenic et Espace, étaient concernées.

INTERVALLES DE RÉVISION

Tous les 30 000 km ou 24 mois

Fiabilité Renault Talisman : le verdict

Si les Talisman neuves ne présentent que très peu de pannes, les modèles du début de carrière ont souffert, notamment avec le 1.6 dCi aujourd’hui disparu. Beaucoup de soucis sont ainsi résolus côté mécanique, mais le système multimédia R-Link s’avère toujours problématique, malgré de nombreuses mises à jour opérées chez Renault. LA NOTE      12/20  

LES PLUS

  • Habitabilité et coffre
  • Confort et agrément de conduite
  • Présentation extérieure

LES MOINS

  • Détails de finition
  • Défauts de fiabilité
  • Ergonomie et système multimédia

L’actualité de Renault, traitée par auto-moto.com :

Nouvelle Renault 4L électrique : elle prépare son grand retour

Renault Mégane : faut-il encore l’acheter ?

Renault Captur : quelle version choisir ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page