Sports

Griezmann, l’improbable scénario

Poussé dehors par la nouvelle direction du Barça, Antoine Griezmann pourrait rebondir chez un autre cador.

Les jours d’Antoine Griezmann au Barça semblent compter. Le champion du monde tricolore est certes sous contrat avec les Blaugrana jusqu’en juin 2024 mais compte parmi les nombreux joueurs dont se souhaitent se séparer les nouveaux dirigeants catalans, désireux d’entamer un nouveau cycle. Gerard Piqué, Philippe Coutinho, Sergio Busquets ou Miralem Pjanic sont également concernés mais le cas du Mâconnais est sans doute le plus emblématique.

Lire aussi : Destination surprise pour Griezmann ?

 

Le Barça n’avait pas hésité en effet à débourser quelque 120 millions d’euros, il y a deux ans, pour l’arracher à l’Atletico Madrid. Une arrivée à prix d’or qui avait condamné les envies de retour de Neymar. Mais la greffe n’a pas prise et en dépit du mieux observé depuis le début de l’année, Joan Laporta, revenu aux affaires à la fin de l’hiver, n’a jamais caché ses doutes concernant le Français. Plus encore que ses performances, ce sont ses 24 millions d’euros de salaire annuel qui font tiquer le nouveau président barcelonais.

La Juve ne voudrait qu’un prêt

Bonne nouvelle pour les dirigeants barcelonais, la cote de l’ancien Madrilène semble intacte. Ainsi, outre Manchester United, intéressé de longue date, ou l’Atletico Madrid, qui verrait d’un très bon œil son retour, la Juventus Turin serait également sur les rangs. Et après avoir été recruté au Barça pour, à terme, prendre la suite de Lionel Messi, Antoine Griezmann pourrait débarquer dans le Piémont pour faire oublier Cristiano Ronaldo.

Mais à en croire Sport, la Vieille Dame, qui n’est pas encore assurée de disputer la Ligue des champions, ne souhaiterait qu’un prêt du champion du monde tricolore, les Bianconeri espérant même une prise en charge partielle du salaire du Français. Un scénario qui apparaît hautement improbable au vu des difficultés financières du Barça, les Catalans comptant en effet sur le départ de leur n°7 pour renflouer leurs caisses et financer leur campagne de recrutement.

 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page