Politiques

Emmanuel Macron veut créer un statut de “mort pour le service de la République” pour “les agents publics décédés dans des circonstances exceptionnelles”

Dans une vidéo publiée sur Twitter, vendredi, le président de la République dit souhaiter aussi que leurs enfants soient considérés comme pupilles de la nation.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

“Morts pour la France”, “morts pour le service de la Nation”, “morts pour le service de la République”. Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, vendredi 21 mai, Emmanuel Macron annonce qu’il souhaite créer “un statut de mort pour le service de la République” pour “les agents publics décédés dans des circonstances exceptionnelles”.

Le président de la République souhaite aussi que leurs enfants soient considérés comme pupilles de la nation. “Notre République tiendra ses engagements envers celles et ceux qui se sont engagés pour elle. C’est un acte de justice et de fraternité”, dit-il aussi.

Cette annonce “répond à une demande formulée par les pompiers visant à ce que leurs enfants soient reconnus pupilles en cas de décès dans le cadre de leur opération, précise l’Elysée, et fait suite à un engagement du président de la République sur les sauveteurs en mer”. L’Elysée ajoute que ce statut de “mort pour le service de la République” fait également écho à une proposition de résolution votée en mai 2020 à l’Assemblée nationale pour “reconnaître le statut de pupilles aux enfants de soignants morts du Covid-19”.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page