Femme

Ces façons les plus cool de porter le bob en 2021

Relancé sous l’impulsion de Simon Porte Jacquemus au printemps-été 2020 dans une version rose poudré, parée d’une fine lanière, le bob persévère pour se frayer un chemin dans le registre des futures tendances estivales. Car si ce couvre-chef utilitaire était resté paria de la mode pendant deux décennies, il revalorise son esthétique vintage, et confirme son statut d’accessoire indispensable en 2021.

Somme toute, à cette heure le bob divise encore, et il n’y en a pas moins deux teams qui s’affrontent côté style. D’un côté celles et ceux qui le laissent pour compte, et d’un autre, les adeptes qui trouvent en lui une alternative idéale aux bonnets, aux casquettes et aux chapeaux de paille dorée. Mais comment cette pièce formelle, a-t-elle fait un grand écart du vestiaire militaire à celui de la fashion sphere ?

Le bob : des rangs militaires aux podiums mode

Avant d’atterrir sur les têtes des journalistes mode, des tops off-duty et des pros des réseaux sociaux, le bob avait entamé une longue traversée du désert. Et pour cause, inventé début 1900, ce chapeau protégeait à l’origine les agriculteurs et les pêcheurs des intempéries en toute praticité. Des rayons UV, aux longues coulées de pluie, cet accessoire en forme de seau renversé isolait déjà à l’époque, grâce à ses bords larges et plats qui lui ont valu la distinction du grand public, fasciné par son pliage facile, permettant de le planquer aisément dans les poches.

Des gimmicks qui ont permis au bob de se décliner de manière plus conventionnelle, en coton kaki, afin de convenir aux militaires lors de la Seconde Guerre mondiale. Et c’est ainsi que les planneurs américains se sont appropriés ce chapeau couvrant, qui a pris le diminutif de ces derniers que les français avaient pour habitude de surnommer « Les Robert ».

Mais ce n’est que quelques années plus tard, que le bob fait son entrée dans le milieu artistique, du Londres des années 60. Adopté alors par la génération Mod, il rejoint par la suite les bancs de la mode qui s’approprie son allure militaire, pour la piquer d’accents couture.

Et après un exil forcé, le bob connaît finalement un regain de notoriété dans les années 80-90, allant jusqu’à devenir le symbole stylistique des scènes hip-hop et rap, qui trouvent en lui une véritable identité. Ainsi, le « bucket hat” fait sensation aux Etats-Unis, et (re)décolle pour la France afin de séduire les créateurs et les créatrices de mode, qui redessinent tour à leur tour les contours de cet accessoire jusqu’alors peu valorisant.

Une prouesse exercée par Fendi, Boss, et Anna Sui dans leur collection printemps-été 2021, mais aussi par Hedi Slimane pour Celine, qui revalorise en prime le bob sur son catwalk automne-hiver 2021. Tout comme le duo de stylistes italiens Dolce & Gabbana, ainsi que et la designer française émérite, Marine Serre.

Comment porter le bob de façon plus mode en 2021 ? 

Ultime défi des pionnières du style, qui s’affrontent pour remporter le match question mode, le bob s’envisage de multiples façons. Avec un jean évasé et une blouse en similicuir, avec une chemise semi-planquée dans une jupe en nylon façon sportswear… Avec un t-shirt blanc, un blazer coloré et un pantalon à pinces comme nous l’inspire la parisenne Chloé Harrouche… Le bob est un véritable taux de conversion question style.

Mais parmi toutes les propositions, on l’aime par-dessus tout choisi en denim brut, et porté avec une robe nuisette noire, puis des solaires à l’allure seventies. De quoi réveiller la tendance mode des années 70, tout en la conjuguant version 2021.

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page