Economie

la création d’une entreprise innovante décryptée

Le livre. Comment de jeunes ingénieurs créent-ils une nouvelle entreprise dans un secteur qui leur est totalement étranger ? Et comment y trouvent-ils une place face à des acteurs puissants ? Pour certains, les entrepreneurs qui réussissent seraient dotés de dispositions spécifiques. Mais aucune étude scientifique ne démontre qu’ils ont des qualités innées. Pour d’autres, la réussite s’explique par une idée géniale. Pourtant l’idée de Mark Zuckerberg lorsqu’il crée Facebook est loin d’être originale : à l’époque, de puissants réseaux sociaux existent déjà.

Plutôt que d’étudier le couple que forme cet être singulier que serait l’entrepreneur et l’idée géniale que lui seul a repérée, Philippe Mustar regarde de près ce que font les entrepreneurs. Dans L’entrepreneuriat en action, le professeur à l’Ecole des mines de Paris raconte la création de trois start-up technologiques et donne à voir, en acte, l’émergence de leurs innovations radicales.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Face à la crise, l’espoir retrouvé du « made in France »

Un siège d’avion ultraléger pour Expliseat, une imprimante à ADN pour DNA Script, et le reciblage publicitaire personnalisé sur Internet pour Criteo : au commencement, les idées de produits des trois start-up présentées dans cet ouvrage ne sont pas révolutionnaires. C’est la transformation de cette idée en un produit ou service qui intéressera des utilisateurs ou des clients.

Comment les équipes mettent-elles concrètement au point leur produit ? Quels types de ressources mobilisent-elles pour faire se rencontrer leur innovation technologique et un marché ? Comment élaborent-elles leur business model ? Le livre suit le processus qui se déploie du moment où les entrepreneurs « démarrent avec quelques vagues idées à celui où leur entreprise a mis au point un produit qui rencontre l’intérêt d’utilisateurs ou de clients prêts à payer pour l’utiliser ».

Outil pédagogique

Destiné aux étudiants entrepreneurs, aux ingénieurs et à celles et ceux qui veulent créer ou participer à la création d’une entreprise technologique, le texte est conçu comme un outil pédagogique pour comprendre le processus d’innovation entrepreneuriale. A la différence de nombreux récits de créations d’entreprise, « où l’on présente la maison terminée sans les échafaudages qui ont permis de la construire », le lecteur est invité à entrer dans ces expériences, racontées dans trois chapitres qui peuvent se lire de façon indépendante. « Ils racontent le chemin, à chaque fois long et sinueux, suivi par ces projets pour tenter de réaliser ce que le langage des start-up appelle le “product/market fit”. »

Il vous reste 30.75% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page