People

Top Chef 2021 : Pierre éliminé aux portes de la demi-finale, larmes et émotion au rendez-vous !


Dans Top Chef 2021, ils sont quatre à prétendre encore au titre de grand vainqueur, espérant ainsi succéder à David Gallienne, le gagnant de la saison précédente. Entre Mohamed Cheikh, Sarah Mainguy, Pierre Chomet et Matthias Marc, la compétition fait rage. Chacun espère décrocher un deuxième et ultime pass pour accéder enfin à la demi-finale ! Résumé de cette soirée présentée par Stéphane Rotenberg et avec Philippe Etchebest, Hélène Darroze, Michel Sarran et Paul Pairet.

Larmes et émotion avec les algues de Lionel Giraud

Ce chef deux étoiles, sacré “grand de demain” par un célèbre guide, a grandi dans la cuisine du restaurant déjà doublement étoilé de son père. Après avoir fait de belles maisons, il reprend l’affaire familiale mais y apporte sa touche : il souhaite proposer une alimentation plus raisonnée, bio, ultra locale et éco-responsable. Ce soir, c’est sur le thème des algues que le chef a décidé de challenger les candidats.

Sarah a eu une belle surprise. Elle reçoit une belle lettre de sa maman… avant de la voir carrément débarquer sur le plateau, depuis l’Allemagne, où elle habite ! Reboostée à bloc après un gros câlin et quelques larmes, elle se lance dans sa recette et prépare un tartare d’algues fumé à l’algue nori, un beurre blanc d’algues et salicorne, des blinis d’algues et du topinambour au tarama d’algues. Mais Sarah est rattrapée par le stress : en pleine préparation de son tarama, elle fait tout tomber par terre ! Vaisselle cassée et préparation perdue… Elle ne se laisse pas abattre et recommence tout !

Pierre a le droit lui aussi à un joli cadeau de la part de Michel Sarran : une lettre de sa chère maman puis sa présence en chair et en os. Un moment d’émotion pour le candidat qui ne peut retenir ses larmes… Le voilà prêt à “choper le pass” ! Il propose un velouté de laitue de mer, du chawanmushi d’algues kombu et écrevisses, de la salicorne en risotto et une tuile de tapioca au nori. Il avait initialement prévu des clémentines, qu’il oublie sur les conseils de son chef. Le mix parfait entre ses origines normandes et les saveurs asiatiques qu’il affectionne.

Mohamed est surpris par les mots écrits de sa mère. Puis, lorsqu’elle débarque, il n’en croit pas ses yeux. Le candidat pleure sans retenue… De retour en cuisine, le poulain d’Hélène Darroze propose des haricots de mer en spaghettis, un beurre blanc iodé, un tartare poisson fumé et algues dulse ainsi que des chips de laitue de mer.

Matthias est à son tour très ému de lire la lettre de son père. Crise sanitaire liée à la Covid-19 oblige, pas de retrouvailles physiques. Mais le papa du candidat échange par téléphone avec son fils. Il travaille un tartare de coquillages et salicorne, un yaourt iodé à l’huître et aux agrumes ainsi que des tuiles de nori. Une recette qui ne convient pas à Philippe Etchebest, qui attend plus d’algues. Matthias réagit et ajoute de la gourmandise avec une tombée d’algues ainsi qu’un shot de wakamé à son plat.

Lors de la dégustation, Lionel Giraud a préféré l’assiette de Sarah, qui décroche son deuxième pass et se qualifie pour la demi-finale !

Les petits pois de Stéphanie Le Quellec, ex-gagnante de Top Chef

Elle est l’une des cheffe les plus connues du grand public. Stéphanie Le Quellec a remporté la deuxième saison de Top Chef en 2011 et est aux commandes de son propre restaurant, La Scène, auréolé de deux étoiles. L’un des plats à la carte, les petits pois à la française, est devenu sa marque de fabrique. Elle met au défi les candidats d’imaginer une version créative et gastronomique du petit pois.

Matthias part sur une association peu commune, encore une fois. Il prépare une crème au raifort, des huîtres hachées, des petits pois verveine, une purée de petits pois, une huile de cosses et des crackers.

Mohamed se lance sur la préparation de gnocchis et purée de petits pois, de petits pois glacés, d’un jus de crustacé, d’une poudre de lomo, d’une huile basilic-estragon et d’une crème citron. Sur les conseils d’Hélène Darroze, il travaille également les cosses des petits pois. Il en fait un jus qui lui servira à glacer ses gnocchis. Autre idée qui lui vient : griller au barbecue ses petits pois.

Pierre tente lui aussi de décrocher le fameux pass. Il imagine alors la recette suivante en version chaud/froid : panna cotta petits pois-amande-verveine, jardin de petits pois, fruits de la passion, émulsion de cosses grillées et lard fumé.

Lors de la dégustation, Stéphanie Le Quellec a préféré l’assiette de Matthias, qui décroche son deuxième pass et se qualifie pour la demi-finale !

Duel final très serré entre Mohamed et Pierre

Mohamed et Pierre jouent leur place dans le concours. Ils ont 30 minutes pour proposer une bouchée sur le thème de la carotte, toujours imposé par Stéphanie Le Quellec. Mohamed est très détendu, sans tablier et limite défaitiste… contrairement à Pierre, qui court dans tous les sens et ne perd pas espoir. “Deux salles, deux ambiances“, comme dit le candidat de Michel Sarran !

La recette de Pierre : gelée pommes-carottes, brunoise carotte-curcuma-gingembre, pickles de pommes et carottes, mayonnaise de fanes de carottes.

La recette de Mohamed : condiment coriandre-cacahuètes-huîtres, brunoise de carottes, gel de carottes, granité carottes-gingembre.

Lors de la dégustation, Stéphanie Le Quellec a apprécié les deux bouchées. Elle prend le temps de la réflexion puis désigne Mohamed comme dernier demi-finaliste ! Pierre est donc éliminé du concours.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page