People

Critique de “ Here Today ”: Billy Crystal et Tiffany Haddish font équipe dans une comédie de demain


Crystal a également produit, réalisé et co-écrit le film, partageant le scénario avec l’écrivain original de “Saturday Night Live” et le co-créateur de “It’s Garry Shandling’s Show” Alan Zweibel, basé sur la nouvelle de ce dernier “The Prize”.

Personne n’a besoin de s’étirer beaucoup, avec Crystal jouant Charlie Burnz, une légende vieillissante de la comédie au début de la démence; et Haddish comme Emma, ​​une chanteuse (elle chante assez bien). Ils se rencontrent de manière un peu peu orthodoxe (sinon assez mignonne), via un déjeuner aux enchères pour une collecte de fonds, même si elle ne connaît pas son travail. Jeté ensemble, elle se lie d’amitié avec lui et comble le vide laissé par ses enfants séparés.

L’amitié improbable entre Charlie et Emma – que personne, y compris parfois, ne semble comprendre – est évidemment le fondement du film, à la manière “La famille est ce que vous faites”. Pourtant, le récit plus large montre que Charlie dissimule son état non seulement à ses enfants (interprétés par Laura Benanti et “You’s” Penn Badgley, tous deux notoirement sous-employés), mais aussi à la série de sketchs qui l’emploie, un dinosaure décalé qui insiste sur des blagues sur une machine à écrire, gardées par le fidèle producteur qu’il a encadré.

Il y a des fils fertiles éparpillés tout au long de “Here Today” (un titre conçu pour évoquer les réalités de la vie “Gone Tomorrow”), mais tel qu’il est construit, c’est surtout une plate-forme pour laisser Crystal et Haddish riff – lui offrant un défilé de one-liners, son se référant à lui comme “vieil homme” et faisant beaucoup de blagues liées à l’âge.

Hélas, cette partie se termine enveloppée dans un mélodrame familial assez rassis, avec Charlie nourrissant des regrets et une culpabilité pour sa vie antérieure, créant une rupture entre lui et ses enfants adultes, le temps étant compté sur la perspective de le réparer.

Cela fait 20 ans que Crystal est passé pour la dernière fois derrière la caméra pour diriger le film de HBO sur la poursuite du record de courses à domicile de Babe Ruth, précédé par ses véhicules vedettes «Forget Paris» et «Mr. Saturday Night». (Le regretté Jerry Orbach a co-joué dans ce dernier, et reçoit un cri ici comme une note de bas de page importante dans le passé professionnel mythique de Charlie.)

Crystal n’a clairement pas perdu son talent pour livrer une blague, et “Here Today” sert de véhicule pour lui et Haddish pour en dénoncer beaucoup. Mais cela vient alourdi par une leçon de vie familière, laissant derrière lui un film à la fois généralement aimable et aussi jetable que le titre l’indique.

“Here Today” sort le 7 mai dans les salles américaines. Il est classé PG-13.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page