Femme

peut-on détecter le virus grâce à ses ongles ?

Nos confrères anglo-saxons parlent de COVID nails” (dits “Ongles COVID” en français).

A quoi correspond ce symptôme que certains malades du Covid expérimentent ? Est-ce une manifestation corporelle à prendre au sérieux ? Réponse des experts.

Qu’est-ce que les “ongles COVID” ?

Les “ongles COVID” sont un symptôme visible, qui se manifeste sur l’ongle d’un individu suite à la contraction du virus. Concrètement, cela se caractérise par des rainures, des sillons, des sortes de lignes profondes, qui s’étirent le long des ongles

Et cette manifestation visible peut toucher aussi bien les ongles des mains que les ongles des pieds. Grosso modo, les “ongles COVID” se caractérisent en fait par ce qu’on appelle les “lignes de Beau” dans le jargon médical. 

C’est le professeur Tim Spector qui a mis en lumière ce “nouveau symptôme”. Épidémiologiste et professeur à la prestigieuse université londonienne King’s College, le scientifique a révélé sa découverte sur son compte Twitter un peu plus tôt durant le mois de mai :

Les rainures et diverses altérations de l’ongle surviennent souvent à la suite de maladies et d’infections telles que le coronavirus. Certains expliquent le phénomène de la manière suivante : le corps “s’arrête” pendant une brève période afin de lutter contre l’infection. Durant cet arrêt, la croissance des ongles est mise en pause. Une ligne de stress se forme ensuite après cet arrêt momentané.

Des “lignes de Beau” aussi efficaces qu’un test antigénique pour détecter le covid-19

Interrogée par nos homologues de Healthline, le Dr Michele S. Green, dermatologue à l’hôpital Lenox Hill de New York, précise : “Le COVID peut provoquer des pics de température, ce qui peut contribuer à la formation de ces sillons d’ongles (…) Ces lignes de Beau peuvent prendre plusieurs mois à apparaître après avoir contracté la maladie”.

Quelques scientifiques estiment d’ailleurs que cette manifestation visible est aussi efficace qu’un test antigénique pour détecter une contamination passée au covid-19. 

C’est encore le professeur Spector qui avance cet argument : “Si nous obtenons suffisamment de cas de lignes de Beau associés au COVID-19 asymptomatique, c’est un test d’anticorps bon marché”, a-t-il déclaré. « Les gens auront juste à regarder leurs ongles. »

Un symptôme non spécifique au coronavirus qui reste à relativiser…

Toutefois, bon nombre de spécialistes nous mettent en garde sur ce signe. En effet, selon eux, il n’est pas forcément propre au covid-19 et peut venir d’autres maladies et infections.

Le Dr Michele Green mentionne par exemple le diabète, la pneumonie ou encore, une carence en zinc etc.

A lire également : 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page