People

Benoît Paire enchaîne les frasques, sa mère exprime son désarroi : “C’est très difficile”


Ce n’est pas la première fois que Benoît Paire suscite la polémique. Depuis ses débuts dans le tennis, en passant par sa relation avec la chanteuse Shy’m , le sportif de 32 ans a pris l’habitude d’attirer l’attention médiatique. Ces derniers temps, la crise sanitaire aidant, on a quasiment pas entendu parler que de lui sur le circuit professionnel. En tout cas pas pour ses performances. Après les frasques sur le terrain, que ce soit à l’US Open l’an dernier ou plus récemment à Barcelone, où qu’il passe, le jeune homme, désormais en couple avec l’ex-candidate de télé-réalité Julie Bertin, ne laisse pas forcément de bons souvenirs. Pour preuve de cette spirale négative, Benoît Paire a été écarté des prochains Jeux olympiques de Tokyo en raison de son comportement.

Une situation qu’a essayé de comprendre le journal sportif L’Équipe dans un long article publié le 13 mai dernier. L’attitude parfois délétère du jeune homme et ses sautes d’humeur agacent le circuit depuis plusieurs années et les retombées médiatiques négatives finissent par avoir des répercussions sur les proches de Benoît Paire, au premier rang desquels on trouve sa mère, Éliane. L’ancienne employée du Conseil général du Vaucluse vit très mal la situation actuelle et les critiques sur le comportement de son fils, qu’elle prend pour des attaques à l’encontre de son éducation. “C’est très difficile. On le connaît, on sait qu’il est mal, ça nous touche, bien sûr. Parfois, il dépasse certaines bornes, mais sa franchise lui nuit aussi. Il n’a aucune animosité envers les autres, c’est tout contre lui et c’est ce que les gens ne comprennent pas”, confesse-t-elle.

Il est le premier malheureux de voir comment il est sur le court

Une situation qui peine fortement la mère de Benoît Paire. Cette dernière plaide donc une mauvaise compréhension des propos et de l’attitude de son fils pour expliquer ses multiples dérapages. “C’est lui-même qu’il critique en premier. C’est sa façon de s’exprimer, mais ce n’est pas le sens premier qu’il faut donner à ses paroles. Il est le premier malheureux de voir comment il est sur le court. Il s’en veut. Ne pas réussir ce qu’il veut faire le mine”, conclut-elle.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page