Technologie

Apple annonce l’audio spatial et le lossless, sans surcoût, pour tous les abonnés Apple Music


En juin prochain et après cinq ans d’existence, Apple Music va franchir non pas un mais deux nouveaux caps. L’offre d’abonnement de musique en streaming du géant de Cupertino va en effet ajouter deux cordes à son arc : la haute qualité lossless, et l’audio spatialisé, avec la compatibilité Dolby Atmos.

En retard sur les plus pointus de ses concurrents, que ce soit Tidal, Qobuz ou même Amazon Music, Apple introduit ses deux nouveautés sans surcoût, ce qui veut dire que l’abonnement pour un compte restera de 9,99 euros par mois et de 14,99 euros par mois pour le programme familial.

Hi-Fi, en trois briques

Apple passe donc enfin à la haute définition sonore avec des morceaux non compressés. A termes, ce seront donc les 75 millions de morceaux qui seront disponibles à partir de la qualité CD (16 bit et 44 kHz). 
Par ailleurs, deux autres formats de plus haute définition seront accessibles. Le premier, de 24 bit en 48 kHz, sera nativement supporté par tous les appareils d’Apple, des iPhone aux HomePod. 
Le second format, qui est celui qui offre la meilleure qualité, affiche un encodage en 24 bit à 192 kHz. Seul souci, pour en profiter depuis un iPhone ou un iPad, il faudra utiliser un DAC, le Bluetooth ne permettant pas de transférer une telle qualité audio. Comprenez que vos AirPods Max devront être reliés à votre iPhone par un câble intégrant un adaptateur. Les défenseurs du port mini-Jack peuvent se permettre un petit sourire en coin.

A découvrir aussi en vidéo :

Par ailleurs, puisqu’un fichier lossless de la meilleure qualité possible pèse environ 25 fois plus que son équivalent en qualité « standard », Apple a évidemment prévu quelques réglages pour éviter les mauvaises surprises. Ainsi, par défaut, les connexions 4G et 5G ne permettront pas de streamer ou télécharger des morceaux sans compression. Le Wi-Fi sera la solution privilégiée dans ce cas. Mais vous pourrez évidemment en décider autrement.

Par ailleurs, Apple précise que le lossless est une exclusivité d’Apple Music, c’est-à-dire que ceux qui continuent à acheter des morceaux via l’iTunes Store ne bénéficieront pas de ce saut en qualité pour l’instant.

Au-delà du stéréo

Néanmoins, quand on pointe du doigt les contraintes pour profiter du lossless, on a l’impression qu’Apple mise davantage sur la seconde nouveauté annoncée : le son spatial, via Dolby Atmos. On sait désormais pourquoi Apple poussait cette technologie depuis quelques temps…

Apple travaille avec Dolby pour passer d’un monde en stéréo à un monde où le son est spatialisé. Au lancement seuls quelques milliers de morceaux seront compatibles avec cette technologie, mais les équipes du géant de Cupertino annoncent d’ores et déjà que des albums seront ajoutés régulièrement, qu’il s’agisse de nouveautés directement mixées pour ce rendu audio, ou de morceaux plus anciens tirés du back catalog d’Apple Music, et qui seront repassés dans les bras d’ingénieurs du son.

Dans tous les cas, Apple croit clairement dans l’arrivée de ce nouveau format audio, et pense que les morceaux Dolby Atmos vont bouleverser la façon d’écouter sa musique préférée. Une quasi-révolution dont tout le monde peut jouir, contrairement au lossless, qui exige un meilleur équipement et des oreilles bien plus aguerries, nous a-t-on, à raison, affirmé.

Tous les casques de la marque (et de Beats) qui embarquent une puce H1 ou W1 seront compatibles avec la lecture spatialisée, même chose pour les haut-parleurs des derniers iPhone, iPad et Mac. Même l’Apple TV 4K pourra se joindre à la fête, si elle est connectée à un téléviseur ou ampli compatible.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page