Economie

après l’annonce de son divorce, les révélations sur le créateur de Microsoft se multiplient

Bill Gates lors d’une conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, à Lyon, en octobre 2019.

Bill Gates fut pendant des décennies, le génial inventeur de Microsoft, « avec un air d’adolescent », ajoutait-on. Puis il devient le premier philanthrope de la planète, avec sa fondation. « Bill ET Melinda », fallait-il préciser. Désormais, Gates a la « réputation » d’être un homme au « comportement contestable », titre le New York Times. L’Amérique brûle ce qu’elle a adoré, et le grand déballage a commencé. A chaque média son (petit) scoop sur le divorce entre Bill Gates et Melinda French Gates, après vingt-sept ans de mariage.

La première nouvelle, c’est que la procédure fut initiée il y a au moins deux ans, par Melinda Gates. Début 2020, le couple Gates avait surpris en annonçant qu’il ne participerait pas au Forum économique mondial de Davos, en Suisse, un événement auquel il répondait présent depuis des années. Comme le révèle le Wall Street Journal, Melinda Gates avait consulté ses avocats dès 2019, expliquant que son mariage était « irrémédiablement cassé ».

Le couple n’a pas donné la raison de sa séparation lorsqu’il en fit l’annonce sur Twitter le 3 mai : « Après beaucoup de réflexion et beaucoup de travail sur notre couple, nous avons décidé de mettre fin à notre mariage… Nous ne pensons pas que nous puissions poursuivre notre vie en tant que couple », twitta Bill Gates, signant avec Melinda.

Lire aussi Bill Gates et sa femme Melinda annoncent leur divorce

En réalité, il semble que les relations de Bill Gates avec Jeffrey Epstein, le financier prédateur de femmes mineures qui s’est suicidé dans sa cellule à l’été 2019, aient joué un rôle important dans l’affaire. Bill Gates a entretenu à partir de 2011 des relations continues avec lui alors que l’homme avait déjà été condamné et avait accompli en Floride une peine de prison pour sollicitation de prostituée mineure.

Une relation avec une collaboratrice de Microsoft

Les préventions de Melinda Gates contre Jeffrey Epstein étaient anciennes : en septembre 2013, le couple était allé dîner chez Epstein à Manhattan, a révélé The Daily Beast, qui affirme que Mme French Gates « déclara peu de temps après qu’elle était furieuse de la relation entre les deux hommes ».

L’affaire s’est dégradée le 12 octobre 2019 : ce jour-là, le New York Times révèle que Bill Gates a rencontré M. Epstein « au moins trois fois dans [son] palace de Manhattan et était resté au moins une fois tard dans la nuit ». Au moment de cette révélation, Mme Gates a eu de nombreux échanges avec ses avocats, révèle le Wall Street Journal.

Il vous reste 58.07% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page