Technologie

Linux sera compatible avec la puce M1, d’Apple, au début de l’été

Les libristes en mal de MacBook vont pouvoir souffler. Ils pourront bientôt installer leur distribution préférée de leur OS favori sur les nouvelles machines d’Apple à base de puce M1.
Actuellement en phase de test (release candidate dans le jargon), la version 5.13 du noyau Linux prend en charge le processeur qui propulse les derniers MacBook Pro & Air, Mac mini et iMac (ainsi que les iPad Pro 2021, mais c’est une autre histoire).

Il reste désormais à voir comment les développeurs du noyau Linux ont réussi à prendre en charge certains éléments, comme l’enclave de sécurité, désormais intégrée au SoC (auparavant, il s’agissait d’une puce externe, la T2).

L’arrivée des puces x86 dans les Mac à partir de 2006 avait ouvert les machines Apple à la quasi-totalité des distributions Linux du marché. L’abandon d’Intel au profit des puces maison « Apple Silicon » l’an dernier avait mis un terme à la possibilité de changer l’OS des MacBook.

À découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Outre la prise en charge du processeur M1, le noyau 5.13 apporte de grandes améliorations de la prise en charge des pilotes graphiques open source des GPU AMD.

Sources : Apple Insider et 9to5Linux


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page