Sports

Pas de camp d’entraînement pour les Etats-Unis



Alors qu’elle devait participer à un camp d’entraînement près de Tokyo en amont des prochains Jeux Olympiques, l’équipe des Etats-Unis d’athlétisme a préféré y renoncer en raison des risques liés au coronavirus.

L’équipe des Etats-Unis d’athlétisme ne terminera pas sa préparation au Japon. En effet, alors que trois villes du département de Chiba, tout proche de Tokyo, devaient accueillir les athlètes américains pour un camp d’entraînement dans la dernière ligne droite menant aux Jeux Olympiques organisés dans la capitale japonaise, les plans ont été largement modifiés. Dans un communiqué, les autorités locales ont confirmé que la Fédération Américaine d’athlétisme (USATF) a préféré annuler sa venue dans la région « en raison des inquiétudes sur la sécurité des athlètes alors que la pandémie de coronavirus qui continue à faire rage dans le monde ne montre pas de signes d’affaiblissement ». Une décision que les autorités du département de Chiba accueillent de manière positive, assurant que « l’annulation est la meilleure décision » face au contexte sanitaire encore extrêmement tendu dans la région mais également dans tout le Japon en raison du coronavirus.

La Fédération Américaine s’est déjà adaptée aux circonstances

De son côté, l’USATF a d’ores-et-déjà communiqué à ce sujet, assurant avoir « fourni des opportunités de compétition localement » mais également avoir « encouragé les athlètes a rester aux Etats-Unis et à s’y entraîner » en raison de « l’incertitude entourant les compétitions en 2020 et 2021 ». Une annulation qui intervient alors que le Japon a décidé de maintenir l’état d’urgence sanitaire dans cinq départements mais également dans la capitale Tokyo. En effet, l’archipel doit faire face à une nouvelle offensive du coronavirus sur son territoire, une quatrième vague qui ne fait qu’amplifier la défiance des Japonais quant à l’idée d’accueillir les prochains Jeux Olympiques, qui doivent avoir lieu du 23 juillet au 8 août prochains. Et ce malgré les récentes déclarations tant des organisateurs que du vice-président du Comité International Olympique John Coates, qui se veulent optimistes quant à la tenue des épreuves aux dates prévues.



Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page