Politiques

“Emmanuel Macron vise sa réélection en 2022, pour cela il doit tomber contre Marine Le Pen”, estime Florian Philippot (Patriotes)


Publié

« Emmanuel Macron vise sa réélection en 2022, pour cela il doit tomber contre Marine Le Pen », estime Florian Philippot (Patriotes)
France 2

Article rédigé par

Florian Philippot, conseiller régional et président des Patriotes, est l’invité des “4 Vérités” de France 2, jeudi 13 mai.

Les planètes ne seraient-elles pas en train de s’aligner pour le Rassemblement national de Marine Le Pen, qui pourrait l’emporter en Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) lors des régionales de juin ? “Emmanuel Macron fait tout en ce sens en tous cas, cela paraît évident. On voit bien en Paca, Christian Estrosi qui est de mèche avec Emmanuel Macron, a tout fait pour torpiller et saborder la candidature LR, pour propulser le RN. Même chose dans les Hauts-de-France, quand Éric Dupont-Moretti arrive de manière incompréhensible dans le Pas-de-Calais. Il vient aider le Rassemblement national parce qu’il met le projecteur dessus. Emmanuel Macron vise sa réélection en 2022, pour cela il doit tomber contre Marine Le Pen pour gagner. […] C’est un pacte tacite entre LREM et RN”, explique Florian Philippot, conseiller régional et président des Patriotes, invité des “4 Vérités” de France 2, jeudi 13 mai.

Pour accéder au pouvoir ne faut-il pas rentrer dans le système ? “Si c’est ça la condition, si c’est pour appliquer la politique du système quand on est élu, alors cela crée des désillusions et on ne change rien à la politique menée. Souvenez-vous de l’élection de Sarkozy en 2007, cela a créé beaucoup d’espoir chez beaucoup de Français. Ou Macron en 2017… puis il a appliqué la politique de l’oligarchie, dictée par l’Union européenne”, estime le président des Patriotes.

Cela crée-t-il des déçus au RN ? “Certainement. On en voit plein débouler. Aux Patriotes on a multiplié par quinze notre nombre d’adhérents en un an. […] On va atteindre bientôt les 20 000 adhérents à jour”, indique Florian Philippot.

Un rapport a été remis au Premier ministre cette semaine sur la pauvreté et l’exclusion sociale, qui ont été renforcées par la crise sanitaire. Est-ce une bombe à retardement ? “Ce rapport montre qu’il y a une explosion de la précarité notamment chez les moins de trente ans. Les jeunes vont payer un tribut très lourd. Ce n’est pas le Covid qui a fait cela, c’est la politique de gestion de l’épidémie. Créer une récession majeure, fermer tous les commerces et déprimer la population, cela crée des drames et de la pauvreté”, conclut le président des Patriotes




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page