Politiques

“On ne présente pas des candidats qui représentent une religion au détriment du bien commun”, estime Marlène Schiappa

Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, était l'invitée du 18h50 franceinfo le mercredi 12 avril 2021.
Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, était l’invitée du 18h50 franceinfo le mercredi 12 avril 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

“Je soutiens la position de Stanislas Guérini”, a assuré mercredi 12 mai sur franceinfo la ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa, après la polémique sur une affiche de campagne montrant une candidate La République en marche voilée dans le canton de Montpellier. Mardi soir, le secrétaire général du parti de la majorité avait annoncé que l’investiture serait retirée à cette femme.

“Cette candidature ne correspond pas aux valeurs de La République en marche”, affirme la ministre déléguée à la Citoyenneté, qui ajoute cependant savoir que “le droit n’interdit pas à une femme voilée d’être candidate à une élection.

“Séparer le fait religieux et la politique”

“Ça, c’est pour le droit. En ce qui concerne la politique, il y a normalement un consensus dans l’ensemble des partis républicains pour séparer le fait religieux et la politique”, ajoute Marlène Schiappa. “On ne présente pas une candidate qui représente une religion au détriment du bien commun”, conclut la ministre.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page